Mars / Octobre 2020

28 octobre 2020 17:54; Act: 28.10.2020 18:49 Print

L'eau usée quatre fois plus marquée par le virus

LUXEMBOURG - L'analyse des eaux usées dans les stations d'épuration du Grand-Duché fait craindre le pire pour les semaines à venir.

storybild

Au niveau national, ce graphique décrit la dynamique actuelle du Covid-19 dans les eaux usées au Grand-Duché...

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que les chiffres de contaminations augmentent régulièrement tous les jours ces dernières semaines au Luxembourg, un autre indicateur commence sérieusement à faire froid dans le dos.

Ce mercredi 28 octobre 2020, le ministère de la Santé et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) ont affirmé que «le niveau national de contamination par le SARS-CoV-2 a pratiquement quadruplé dans les stations d'épuration du Grand-Duché, au cours de la semaine du 19 au 25 octobre, par rapport au pic de fin mars».

Rien à craindre avec l'eau potable

Du nord au sud du pays, et d'ouest en est, les graphiques publiés à partir des stations d'épuration du Luxembourg donnent tout simplement le vertige et n'augurent absolument rien de bon pour les semaines à venir.

Comme nous l'ont régulièrement expliqué les spécialistes de la gestion de l'eau au pays, rassurez-vous, le virus en lui-même ne se trouve pas dans l'eau potable qui coule depuis votre robinet. Dans les eaux usées qui passent par les stations d'épuration, ce sont des fragments d'ADN du Covid-19 que l'on peut distinguer.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Taisez-vous et laisser l'Etat faire son le 28.10.2020 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous êtes plutôt fort pour vous plaindre depuis votre petit smartphone, mais quand il s'agit d'agir et de faire attention y'a plus personne

  • Confinement assuré le 28.10.2020 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, nous avons compris, le confinement arrive ! Fermons tout, augmentons les faillites, c'est à la mode. Ceux qui ont une rente ou un salaire garanti, s'en fichent royalement.

  • gluglu le 29.10.2020 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    @Béatrice vous parlez d'impact, et bien il est visible l'impact, plus de 60% des lits en réa en France sont covid. Ça c'est un impact tangible qu'on voit aujourd'hui. Le reste importe peut. C'est ça qui touche directement tout le monde. Savoir que c'est 4 ou 56x plus élevé on s'en fou. Le fait est simple les hôpitaux se remplissent. Alors votre histoire de pilule bien que réelle, on s'en fou pour le moment.Parce que c'est la même chose pour les antibio, les micro plastique on pourrait faire une longue liste mais ça servirait a quoi aujourd'hui?A rien

Les derniers commentaires

  • luxo le 29.10.2020 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    @@luxo: Si l'eau chlorée n'est pas dangereuse, buvez la. Moi je préfère l'eau de source! Par contre à propos des pipi, il serait temps d'arrêter d'utiliser de l'eau potable pour envoyer nos urines vers les stations d'épurations. Les toilettes sèches doivent remplacer tous les WC qui fonctionnent à l'eau. Seul les urines des chiens qui font leurs besoins dans les caniveaux devraient arrivées dans ces stations.

  • alin bécile heureux le 29.10.2020 20:31 Report dénoncer ce commentaire

    L'eau est pollué certes mais il existe des solutions pour la rendre plus potable moins pollués la chlorofile:)

  • Noodle le 29.10.2020 14:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ca sent la ruée sur le papier toilettes et nouilles à plein nez !

  • Verita le 29.10.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on aurra reussie a faire paniquer tous le monde sur cette planete, alors oui ca va faire mal est il y aura de qoi avoir peur.

  • Moi le 29.10.2020 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De plus pour revenir travailler on demande un deuxième test et qu'il est refusé encore des symptômes la conjointe aussi et pas de test pour ceux qui cohabitent avec moi ahhhhh mais contaminons le monde et faussons les chiffres ça évite daffoler les gens. Que de mensonges par contre quand on a des millions aucun soucis de test là

    • @Moi le 29.10.2020 12:39 Report dénoncer ce commentaire

      Je n'ai rien compris à votre message. Qui vous demande un deuxième test ?? Et puis le reste, est incompréhensible.