École au Luxembourg

25 septembre 2020 16:35; Act: 28.09.2020 14:57 Print

La «quarantaine partielle», c'est terminé

LUXEMBOURG - Le gouvernement a tenu, ce vendredi après-midi, lors d'une conférence de presse, à clarifier les différents scénarios possibles dans les écoles.

storybild

Paulette Lenert, la ministre de la Santé, et Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, se sont exprimés, ce vendredi après-midi, lors d'une conférence de presse. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement laisse tomber son idée de «quarantaine partielle» qui avait fait polémique cette semaine. Un enseignant en quarantaine pouvait continuer à aller travailler quand un seul élève de sa classe était infecté au coronavirus. «Il y avait des doutes sur la mise en œuvre, la quarantaine partielle ne s'est pas révélé très pratique», explique Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale. «On a décidé de revenir à ce qui avait été proposé initialement, de ne pas mettre les classes en quarantaine pour un cas isolé, mais de se limiter à l'isolement de cette classe au sein de la communauté scolaire».

Il est en outre recommandé aux parents de réduire les activités sociales de leurs enfants dans les associations sportives et culturelles et de ne pas les mettre à la maison relais ou autre structure d'accueil. «C'est pour ça que le gouvernement a décidé, ce vendredi, de remettre en place la possibilité d'un congé pour raisons familiales limité dans ces cas-là», explique Claude Meisch.

Ce premier scénario avec un cas isolé dans une classe est le plus fréquent. Les camarades de l'élève infecté sont testés au bout de six jours. Deux autres scénarios sont possibles, a rappelé Claude Meisch. À partir de deux cas où plus dans une classe, la quarantaine est de mise «pour bloquer la chaîne de contaminations». Paulette Lenert, la ministre de la Santé, insiste: «Dès qu'un deuxième test dans une même classe est positif, on bascule du scénario 1 au scénario 2» avec quarantaine.

«Ces petits gestes qui font la différence»

Troisième scénario possible: plusieurs infections liées les unes aux autres dans une même classe. Là aussi, la quarantaine est de rigueur pour toute la classe, et des mesures supplémentaires sont prises en concertation par l'Éducation nationale et la Santé. Des mesures à définir en fonction des circonstances propres à chacune des chaînes d'infections.

Pour Claude Meisch, une chose est sûre. Cette stratégie a été élaborée pour «laisser un minimum de chances au virus de rentrer dans l'école et un maximum de chances de donner une éducation» aux élèves. «Si on respecte les mesures, on peut contrôler le virus», dit-il. Le masque sur le trajet et jusque dans la classe, le lavage régulier des mains, la distanciation… Autant de gestes simples. Et Paulette Lenert d'enfoncer le clou: «Si on veut vaincre la crise, l'effort collectif doit être maintenu avec ces petits gestes qui font la différence».

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Respect le 25.09.2020 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    «Si on respecte les mesures, on peut contrôler le virus»? Ben pourquoi on voit des infractions chaque jour par dizaines et centaines? Pourquoi pas plus de contrôles de police? Pourquoi les autorités donnent l'impression d'avoir déjà renoncé? Les écoliers ne méritent pas qu'on fasse un effort pour isoler les quarantainés et punir sévèrement toutes les infractions et empêcher les contaminations dans la société en général?

  • Game over le 25.09.2020 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La quarantaine partielle c'est terminé mais j'espère surtout que c'est terminé pour la politique un jour oui, un jour non de la ministre de la santé. Qui a l'air très contente d'elle alors que le très réputé RKI en Allemagne est exactement de l'avis contraire. S'ils vont continuer cette politique irresponsable, les pays voisins vont garder les frontières fermées et on sera au GDL comme en prison pour des loyers impayables. L'exode des résidents étrangers et même luxembourgeois vers l'Allemagne va s'accélérer ...

  • Partiel le 25.09.2020 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quarantaine partielle, ministre de la santé qui n'est pas médecin et comprend partiellement la situation, mesures strictes mais partiellement respectées, contrôles efficaces de la police mais partiellement, tests massifs mais partiellement suivis de conséquences, etc. Quand cette mascarade va s'arrêter ? Quand le gouvernement va faire son travail entièrement, pas partiellement ? Pour le moment, comme on dirait à l'école, pour la note de l'examen, c'est partiellement très bon mais partiellement très mauvais !!!

Les derniers commentaires

  • inn.mate's le 26.09.2020 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    covid schrassig luxembourg About 6,780,000 results (0.89 seconds)

  • Fouquier-Tinville le 26.09.2020 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi prendre toujours les pays voisins comme "modèle" le Luxembourg et ses dirigeants ne peuvent pas prendre des décisions de part eux mêmes pour "créer" leur société...??

  • leLux le 26.09.2020 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    etudier quand ns étions petits ! Quand je vois le niveau des instituteurs laisser moi rire avec ds salaires hors normes et des resultat et des résultats aussi minables.. voir PISA

  • citoyen le 26.09.2020 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Un petit peuple (600.000 hab), qui ne sait plus à quel sein se vouer!? Interrogeons-nous sur quel modèle ( fr ou all.) nos gouvernants veulent gérer notre société?

    • Léon le 26.09.2020 12:29 Report dénoncer ce commentaire

      Fallait pas les voter

    • Chriss le 27.09.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      @ citoyen, on dit à quel SAINT se vouer, pas au sein d'une femme !!!

  • DES le 26.09.2020 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @usd jaloux ? tout le monde a les mêmes chances d'étudier étant petit , donc pourquoi ne pas être devenu instituteur si c'est tellement facile ? 10.000 n'est pas juste et vous avez oublié d'énumérer le 13ème moi