Au Luxembourg

26 février 2020 14:32; Act: 26.02.2020 14:56 Print

La Sécurité sociale, au cœur des plaintes du citoyen

LUXEMBOURG - La médiateure Claudia Monti a présenté aux députés son rapport pour l'année 2018, ce mercredi matin, à la Chambre.

storybild

La médiateure Claudia Monti a présenté son rapport 2018 aux députés.

Sur ce sujet
Une faute?

La médiateure a clôturé en 2018 les dossiers de 857 réclamations de citoyens sur diverses administrations, dont 70% (595) ont été jugées recevables. Parmi les plaintes reçues par les services de Claudia Monti il y a deux ans, une majorité de réclamations concernaient la Sécurité sociale, le reclassement, la prise en charge des frais médicaux, la fiscalité, les bourses d'études, le logement et le regroupement familial.

Sur les plaintes clôturées, les services de la médiateure sont intervenues auprès des administrations dans 331 cas (55%), ce qui a permis 246 corrections de la situation. Parmi les regrets de Claudia Monti, les rapports entre les administrations communales et ses services. D'après elle, les communes ne réagissent pas toujours à ses demandes et restent souvent sur la défensive. Le rapport 2018 ne cite pas de noms de communes, mais Claudia Monti a assuré qu'elle donnerait des noms, l'an prochain, si rien ne changeait.

Enfin, Claudia Monti aimerait que son champ de compétences soit élargi, pour qu'elle puisse prendre en charge les appels de détresse de gens vivant de façon précaire dans des institutions comme certains foyers, maisons de retraite et autres ateliers protégés.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • as1 le 26.02.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous n’auriez pas le travail et salaire du Luxembourg, votre niveau de vie chez vous serait bien plus bas et insuffisant. Ne crachez pas dans l’assiette qui vous donne à mangez! Si vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à partir. Dans n’importe quel pays que vous allez travailler, vous payerez vous d’impôts et devez vous adapter au pays et ses lois. Pour info, le Luxembourg se porte très bien avec et sans les frontaliers. Tous ses émigrés se sont bien adaptés, sont heureux ici et ne crachent pas dans la soupe, donc si quelques frontaliers sont mécontents, la porte est ouverte. Vive la liberté, Vive le Luxembourg.

  • mireille le 26.02.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne ne vous oblige à venir travailler au Luxembourg ! Restez en France , vous traversez la route il parait que vous trouvez du travail .

  • gwen le 26.02.2020 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n'aurai pas dit mieux! Je suis tout à fait d'accord avec vous!

Les derniers commentaires

  • Ne reste pas ce que tu es, evolue ! le 27.02.2020 17:06 Report dénoncer ce commentaire

    Certains ont la mémoire courte, lorsque le Luxembourg n'était qu'un champ de patates et criait famine. La situation actuelle c'est du gagnant-gagnant. Arrêtez vos commentaires stériles et grandissez un peu !

  • L'essentiel de l'intox le 27.02.2020 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Faut qu'on m'explique comment "une majorité de réclamations concernaient la Sécurité sociale, le reclassement, la prise en charge des frais médicaux, la fiscalité, les bourses d'études, le logement et le regroupement familial" peut devenir "la sécurité sociale au coeur des plaintes du citoyen"... Les racourcis sont dangereux ... surtout que là, parler de citoyen suggère une généralité ... et la on parle de 331 cas concernant les administrations ... des cas relativement isolés à l'échelle de la population donc ....

  • Tito le 27.02.2020 06:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai réclamer un reclassement en AOÛT à L'ADEM j'ai eu raison mais j'attends toujours mon document signé du ministère du travail et pourtant avec la cns je n'ai jamais eu de problème

  • jerry 57 le 27.02.2020 00:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ahh, j'ai entendu ça trés souvent en tant que frontaliere Mireille, on pourrait dire la même chose à ceux qui viennent de plus en plus nombreux habiter chez nous et profiter des loyers moins chers et autres avantages. N'est ce pas?? On travaille on paye des impots, on fait les metiers que les residents ne veulent pas faire, donc on a le droit à la parole, et dire que tout ne pas parfait comme ailleurs.

    • l'amoroso le 27.02.2020 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      Faut pas s'énerver... on a besoin des frontaliers et les frontaliers on besoin du Luxbg. En résumé ne nous plaignons pas nous habitons dans une bonne région...

  • anonyme le 26.02.2020 22:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis luxembourgeois, pourtant, même si certains reproches des frontaliers sont parfois agacants, faut dire que sans les quelques 200'000 frontaliers ne passeraient pas les frontières, on n evoluerait pas mais bon...