Covid-19 au Luxembourg

28 octobre 2020 07:00; Act: 28.10.2020 09:16 Print

«Le chaos règne dans les écoles du Luxembourg»

LUXEMBOURG - Syndicats d'enseignants et parents d'élèves s'inquiètent de la situation à l'école.

storybild

Les syndicats enseignants et les parents d'élèves sont inquiets et jugent la situation plus grave que celle décrite par le ministre.

Sur ce sujet
Une faute?

«Le chaos règne à l'école, les enseignants font ce qu'ils peuvent, mais les procédures ne sont pas claires et le ministre minimise. Il n'y a plus de transparence sur les cas. Beaucoup d'enseignants sont en quarantaine ou en maladie et ne sont pas remplacés», lance Patrick Arendt, président du syndicat SEW/OGBL (au fondamental).

En l'absence de nouvelles chaînes d'infections à l'école, Claude Meisch, le ministre de l'Éducation nationale s'était voulu assez rassurant lundi, n'imposant pas de restrictions générales en vue de la rentrée des vacances de Toussaint. Il avait toutefois annoncé des recrutements d'urgence d'enseignants et de surveillants.

Pourtant, le constat de Patrick Arendt était hier bien plus alarmiste. «Nous ne sommes pas experts pour dire quelles mesures adopter, mais il faut une réaction». «Les politiques doivent décider, mais nous regrettons l'absence de concertation.

«Comment dire que les infections ne se répandent pas à l'école»

Vu la situation, certaines écoles ont de grandes difficultés à répartir les élèves tout en respectant les mesures barrières. Les enseignants veulent continuer l'école, mais ils sont inquiets», abondait Patrick Remakel, du SNE/CGFP, réclamant des mesures plus strictes.

Une inquiétude partagée et exprimée par de nombreux parents, perdus. À l'instar de Nigel, père d'un élève de primaire à Lintgen. Informé le 22 octobre «par l'école et la maison relais» que son fils avait été en contact avec un employé de la maison relais testé positif, il s'étonnait du manque de suivi. «Comment dire que les infections ne se répandent pas à l'école devant un exemple criant de manque de traçage et de procédures de tests à l'école?».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • la parole tjs aux memes le 28.10.2020 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Arretez avec votre "chaos" et votre paranoia. Si vous ne voulez pas envoyer vos enfants à l'ecole, ou si vous ne voulez pas travailler cela ne regarde que vous, restez à la maison. Les parents d'eleves ne représentent qu'eux memes!

  • Stop à la psychose le 28.10.2020 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Des inquiétudes oui, mais il faut un peu retenu et de sang froid et c'est bien ce qu'il manque en ce moment à tous les niveaux. Il est fondamental que les écoles restent ouverte, la partie sociale est extrêmement importante pour le développement des enfants quelque soit l'âge. Parlez nous plutôt de ce qui marche, çà nous changera ;)

  • CHERS PARENTS le 28.10.2020 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Quand c'est pour partir en vacances, il n'y a pas d'inquiétudes, quand c'est pour aller aux courses et shopping, il n'y a pas d'inquiétudes, quand c'est pour faire des déjeuner et dîners en familles ou amis, il n'y a pas d'inquiétudes, mais quand c'est pour aller à l'école ah grand AAHH c'est le chaos, tandis que les enfants sont obligés de suivre les règles imposées, masques, gel, lavages des mains, distances, mais à côté les parents eux devant les écoles parlent tous ensembles sans distances avec ou sans masques... où est l'erreur chers parents??? Les problèmes viennent de l'extérieure

Les derniers commentaires

  • santos le 29.10.2020 05:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les enfants doivent rester chez eux point final

  • lylylou le 28.10.2020 22:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourtant le Luxembourg va prendre exemple sur ses chers voisins comme dit toujours mme la ministre de la SANTÉ et qui oublies que sans la main d œuvre ouvrière le Luxembourg ne résisterait pas , cela dit en passant, et laisseront les écoles ouvertes! Je vous fais le Paris que notre cher premier ministre décidera comme au premier confinement mais tardivement de suivre nos voisins et amis frontaliers! On se demande si ils n attendent pas les discours des autres pays pour faire un copier coller !!! Sauf que le Luxembourg se positionne toujours en dernier pour laisser le virus à importer le temps que les autres ont déjà prit les décisions! Mettez vous tous d accord et arrêtez de nous prendre tous pour des cobayes! Les mêmes règles en même temps! L économie oui mais sauvez des vies avant tout! Et nos enfants doivent être protéger pas renvoyer dans les écoles ou les profs sont contaminés et en quarantaine!!!!

  • Palamunitan le 28.10.2020 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu’on a MEISCH pour minimiser et « rassurer ».

  • macadam le 28.10.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop de bla-bla avec les écoles il faut arrêter les gens veulent garder les enfants a la maison pour ne plus aller travailler allô quoi il vas falloir reprendre sérieusement le travail le Covid ne peut être une excuse éternelle pour ne plus travailler

  • moi le 28.10.2020 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    haaaa ok alors il va arriver la même chose c est bien ça !!!