Visite d'État à Luxembourg

15 octobre 2019 12:22; Act: 16.10.2019 08:36 Print

«Le couronnement de notre carrière à la SNCB»

BRUXELLES/LUXEMBOURG - Un des deux conducteurs du train qui a amené ce mardi le roi et la reine des Belges, de Bruxelles à Luxembourg, partage son émotion.

storybild

«La charge émotionnelle était importante et on n’a rien pris à la légère», souligne Alain Pierret. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Les mauvaises langues en rigoleront, mais pour une fois, dans le cadre de la visite d’État de la Belgique au Grand-Duché, le train amenant le roi et la reine des Belges, de Bruxelles à Luxembourg, est arrivé à l’heure, à 11h, comme prévu.

«C’est le couronnement de notre carrière à la SNCB», nous a affirmé d’emblée, Alain Pierret, un des deux conducteurs qui a emmené tout le monde à bon port, originaire de Rochefort. «C’était un train qui était hyper surveillé avec tout un tas de systèmes de sécurité embarqués. On avait pour mission de suivre un convoi "balais-démineur" et surtout de ne pas s’arrêter, ni de le rattraper. La charge émotionnelle était importante et on n’a rien pris à la légère. Cela m’a fait très plaisir d’être salué par le Grand-Duc à l’arrivée. J’aurais bien aimé que la Grand-Duchesse soit également là. On lui souhaite un bon rétablissement après son opération au genou».

Sur une ligne 162 de plus en plus lente entre les deux capitales, le convoi royal a mis trois heures entre Bruxelles et Luxembourg. «C’est une expérience grandeur nature de la mobilité au sud de la Belgique. Fin des années 1970, au début de ma carrière, on faisait le même trajet en 2h15», a reconnu le conducteur de la SNCB, qui partira à la retraite dans les deux prochaines années. «La ligne est en constante modernisation et on roule souvent sur une voie. L’horaire était ici calculé pour ne pas être gêné dans les zones de chantiers. On a roulé à la montre à une vitesse de sénateur, sans le moindre arrêt en gare».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Expatlulu le 15.10.2019 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    C’est le couronnement de notre carrière à la SNCB» nous sommes arrivés pour la première fois à l'heure comme quoi c'es possible

  • Past Time le 15.10.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Si en 1970 on arrivait à faire ce trajet en 2h15...l'inverse pose question... En 2019 on met 4h en moyenne...qui de ce constat? A l'heure où on veut nous faire abandonner la voiture...

  • Cancoillotte le 15.10.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Alors la SNCB, quand on veut, on peut.

Les derniers commentaires

  • Philippe le 16.10.2019 07:35 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour ce commentaire un peu ironique ! J'espère que les trains rouleront plus vite avant 10 ans, qu'ils se moderniseront (prises et wifi gratuit), qu'il y aura plus de places assises et que cette taxe à la frontière va disparaître : bref une alternative à la voiture !! Bravo au couple royal de s'être déplacé en train !

  • bella le 15.10.2019 16:39 Report dénoncer ce commentaire

    3h heures entre Bxl et Lux... Parfois c'est aussi 3h entre Arlon et Lux et vis versa.

  • Le Rital le 15.10.2019 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    40 ans que la ligne se modernise pour obtenir comme résultat 30% de temps de parcours en plus...pour le meme trajet. Cherchez l'erreur.

    • Miles le 15.10.2019 21:30 Report dénoncer ce commentaire

      En plus il faut maintenant changer de train à Arlon, avec le risque de rater la correspondance en cas de retard. Bientôt ce sera plus rapide de passer par Paris en TGV pour aller à Bruxelles.

  • Mono le 15.10.2019 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Purée j'ai pris pendant 6 mois cette ligne de m****, 4 HEURES P****N pour faire 250 km, la SNCB de la grosse arnaque, les dirigeants de cette boîte devrai tous être en prison pour vol manifeste. J'étais motivé a prendre le train, j'adore c moyen de transport en plus, on écoute pépère sa musique, pas de bouchons. Mais faut pas pousser bobone hein, j'ai une bagnole maintenant qui pollue un max, bravo et merci. Au Japon, les trains ne sont ni en retard, ni à l'avance. Ils arrivent pile à l'heure. Et quand ils sont en avance, les employés font une annoce en s'excusant!!!! J'étais au P...A...R...A...D...I...S!!!! Comme quoi c possible

    • Kango le 15.10.2019 21:26 Report dénoncer ce commentaire

      Le train royal a fait le trajet en 3h mais sans arret en gare. Si on compte les arrêts cela fait près de 4h. Vous êtes donc un voyageur royal

    • Didier Lambot le 16.10.2019 07:13 Report dénoncer ce commentaire

      J'y suis allé , au Japon. Trains en retard en heure de pointe comme partout, et aucune excuse particulière, juste une annonce au micro comme chez nous. Faut arrêter de fantasmer ...

  • Lol le 15.10.2019 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le problème ce n'est pas qu'ils sont dangereux, c'est une royauté !! Mdr