«Énergie du futur»

22 février 2019 09:00; Act: 22.02.2019 12:57 Print

Le Luxembourg joue la carte de l’hydrogène

LUXEMBOURG - L’hydrogène, «énergie du futur», trouve des débouchés au Grand-Duché.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Hydrogène: effet de mode ou réelles opportunités d’affaires?». Les débats ont tourné autour d’une source d’énergie propre et abondante au potentiel à exploiter, jeudi, à Mondorf-les-Bains. La conférence réunissait une soixantaine d’experts d’universités, de centres de recherche et d’entreprises de la Grande Région.

L’occasion de vanter les louanges d’une énergie aux rejets non polluants, à l’autonomie plus grande que l’électrique pour un temps de charge très court. Mais aussi d’en soulever les limites, celles d’une technologie chère et encore perfectible pour la production et l’exploitation, ou la création d’un réseau de points de charge à l’état embryonnaire.

«Des opportunités de développement pour nos industriels»

Dans ce contexte, le Luxembourg se positionne avec différents acteurs. L’institut de recherche List travaille sur des matériaux entrant dans les piles à combustible. Le groupe Rotarex a son centre de développement dédié à Lintgen, où la production de réservoirs pour l’industrie automobile est envisagée d’ici 2022.

À Hobscheid, la start-up DMA Tech a conçu un moteur à injection directe, technologie alternative à la pile à combustible et destinée aux cargos, bus, camions et gros engins.

«On voit des opportunités de développement pour nos industriels, pas que dans la mobilité, mais aussi pour la production. Une autre solution est le stockage d’énergie lors de pics de production, en transformant l’électricité en hydrogène par exemple. L’idée est de monter des projets-pilotes», souligne Anthony Auert, manager du cluster AutoMobility à Luxinnovation, qui était à l’origine de l’événement.

Toyota Luxembourg présentait, à l'occasion de la conférence, la Mirai, voiture propulsée à l'hydrogène du constructeur japonais. «L'essentiel» est monté à bord, en compagnie d'Antonio Amaral, managing director chez Grand Garage de Luxembourg.

Images et montage «L'essentiel»: Lisa Giroldini et Elisa Spada.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Constat le 22.02.2019 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg est très respectueux et visionnaire en matière d'écologie, c'est bien connu (voir rejet de CO2 et consommation par ménage au niveau mondial)

  • C57 le 22.02.2019 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans un article de 2017, le gouvernement disait vouloir abandonner toutes les stations à hydrogène...faudrait se décider..

  • Le Dépanneur Lulu. le 22.02.2019 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons assisté à la conférence, Il est plus que temps de démarrer dans cette nouvelle énergie. C'est la seule énergie naturelle ou Il n'y a aucune pollution ( pas de CO2, pas de NOX, pas de fine particule!) elle redonne uniquement'de l'eau à l'achappement qui est en réalité de la condensation. Il faut peut être penser à un mixte pour avoir une belle autonomie de 700 Kms pour un VL, VU et de 1200Kms pour des PL et BUS. Mais Il faut que le gouvernement donne des incentives à cette nouvelle énergie verte pour qu'elle décolle dans notre beau pays!

Les derniers commentaires

  • Viking le 23.02.2019 09:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour le passage aux véhicules à énergie renouvelable décarbonnée quelle que soit la technologie, et pour que le Luxembourg soit précurseur.

  • Franz le 23.02.2019 00:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait produire l'hydrogène par électrolyse dans le désert à partir de panneaux photovoltaïques et ensuite l'acheminer par pipeline chez nous.

  • Alsalux le 22.02.2019 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je crois à l’hydrogène et aux nouveaux trains à l’hydrogène.

  • J-Philippe le 22.02.2019 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis étudiant en secondaire et je voudrais pouvoir étudier dans le domaine des énergies renouvelables dont le carburant au dihydrogène très prometteur. Je me dirige vers des études d'ingénieur civil mais, je ne sais pas trop quel parcours je devrais suivre. Avez-vous éventuellement des conseils à me donner, je suis preneur.

  • Annabelle le 22.02.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi le truc jaune sur la foto ?

    • Analphabelle le 22.02.2019 13:16 Report dénoncer ce commentaire

      Quand le sage montre la lune...

    • MOVE2 - H2TEC le 22.02.2019 17:07 Report dénoncer ce commentaire

      C'est un scooter électrique qui sera transformé, pour la fin de l'année, en scooter à hydrogène !