Justice

26 septembre 2020 12:00; Act: 26.09.2020 12:35 Print

Le maire RN d'Hayange ivre au volant au Luxembourg

LUXEMBOURG - Fabien Engelmann était jugé vendredi pour avoir conduit en état d'ivresse au Luxembourg. Son attitude avec les policiers a également été dénoncée...

storybild

Fabien Engelmann a été contrôlé ivre au volant au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire a été jugée vendredi au tribunal de Luxembourg. Trois ans d'interdiction de conduire sur le territoire luxembourgeois et une amende ont été requis contre Fabien Engelmann, maire RN (Rassemblement National, ex-FN) d'Hayange, rapportent nos confrères de RTL, suite à une arrestation pour conduite en état d'ivresse.

C'était en janvier dernier. L'élu d'extrême droite circulait entre le rond-point Glück et la capitale, lorsque les policiers ont repéré son véhicule qui zigzaguait. Le contrôle qui a suivi s'est avéré plutôt tendu. M. Engelmann a dû s'y reprendre à huit fois avant de pouvoir se soumettre au test d’alcoolémie, qui s'est finalement révélé positif (1,2 gramme). L'attitude adoptée devant agents pose également question...

Le maire de la commune mosellane se serait ainsi montré prétentieux arguant de son statut d'élu et de ses relations prétendues avec le Premier ministre Xavier Bettel, pour faire pression sur les policiers.

«Un verre de trop»

Il aurait par ailleurs refusé dans un premier temps de se rendre au poste pour un second contrôle en plus de critiquer le travail des agents qui «feraient mieux de rechercher les véritables criminels», selon lui.

Des mots qui n'ont pas plu aux policiers qui avaient déjà remarqué l'état d'ivresse notoire de Fabien Engelmann. Au tribunal de Luxembourg, l'avocat du Français a, lui, chargé les policiers, qui se seraient montré irrespectueux et menaçants envers son client.

Interrogé par Le Républicain Lorrain, l'ancien syndicaliste de la CGT âgé de 41 ans s'est dit «très affecté» par cet épisode, plaidant une simple faute après avoir bu «un verre de trop» lors d'une soirée d'anniversaire. Il a également réfuté l'attitude arrogante dénoncée par les policiers luxembourgeois. Fabien Engelmann jure avoir eu affaire à un agent qui s'est comporté «comme un cow-boy». Le jugement sera rendu dans quatre semaines, le 23 octobre.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Justice le 26.09.2020 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    J'espere vivement que la justice le punira comme il se doit...au lieu de faire profil bas, il utilise son statut pour faire pression. Vraiment un bel exemple qu'il donne. La faute à ceux qui le votent.

  • Julien le 26.09.2020 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Quand les élus du peuple se prennent pour les maîtres du peuple.

  • kock le 26.09.2020 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    personne doit être au dessus de la loi

Les derniers commentaires

  • fred BALCER le 28.09.2020 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    Le peu que j'ai eu affaire aux policiers luxembourgeois (2 contrôles en 20 ans dont un suite accident), je les ai trouvés assez rigides mais très pro. On n'attend pas d'eux des câlins de bisounours non plus.

  • Angloy le 28.09.2020 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luxo : en effet. Et pas seulement notre très cher JCJ. Il y avait quelques années un soudain blocage de toutes les routes du Bambësch, car son collègue du parti EH-S était sortie de route..

  • c'est tout dit le 28.09.2020 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    (ancien) syndicaliste de la CGT

  • luis le 28.09.2020 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et oui ont les connais ici les politiciens alcolo ilya beaucoup même très connus.

  • ZigZag le 28.09.2020 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons Il n¹était pas ivre. Il est juste passé de l¹extrême gauche à l'extrême droite. Il faut le comprendre, Il n¹arrive pas à rester au centre de la voie