Lux Film Fest

13 février 2019 12:30; Act: 14.02.2019 09:56 Print

Le nouveau film de Korine en première internationale

LUXEMBOURG - Les organisateurs du Lux Film Fest ont présenté mercredi les temps forts de la neuvième édition du festival du cinéma luxembourgeois, prévue du 7 au 17 mars.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour sa dernière édition avant de fêter ses dix ans, le Lux Film Fest a levé le voile sur sa programmation 2019, mercredi matin. Parmi les temps forts du festival, on notera «Gloria Bell», une comédie de Sebastián Lelio avec Julianne Moore, sur la reconstruction d'une quinquagénaire divorcée. Mais aussi «Tel Aviv On Fire», une coproduction luxembourgeoise de Sameh Zoabi, déjà présentée à Venise. Enfin, et en première internationale, le nouveau film d'Harmony Korine, «The Beach Bum», avec Zac Efron et Matthew McConaughey.

Parmi les nombreux films et documentaires auxquels le Grand-Duché a collaboré, et qui rythmeront ces onze jours de festival, on retiendra notamment «Greta» avec Isabelle Huppert, «Rebelles» avec Audrey Lamy et Cécile de France, «Flatland» et «Temblores», tous deux présentés à Berlin, les documentaires «California Dreaming» et «Zero Impunity», ou encore «Sawah», d'Adolf El Assal.

Un total de 97 films présentés

Cette année, 97 films seront présentés, parmi lesquels 10 films en compétition officielle, 12 courts-métrages et 6 films documentaires. Pas moins de 225 événements seront proposés, dont la programmation Jeune Public ou le volet Réalité Virtuelle. Le ticket d'entrée pour un film est de 7 euros, et le pass du festival sera proposé à 30 euros.

Le jury international sera, lui, composé de l'acteur israélien Lior Ashkenazi, du réalisateur belge Joachim Lafosse, du réalisateur luxembourgeois Govinda Van Maele et de la monteuse française des films de Jacques Audiard, Juliette Welfling. D'autres confirmations sont encore attendues concernant ce jury.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Der Deutsche le 13.02.2019 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance à vous!

Les derniers commentaires

  • Der Deutsche le 13.02.2019 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance à vous!