Football luxembourgeois

28 octobre 2020 09:00; Act: 28.10.2020 11:15 Print

Les cas de Covid se multiplient en BGL Ligue

Quatre clubs de l'élite ont décelé des cas de Covid-19 supplémentaires au sein de leurs effectifs en ce début de semaine.

storybild

Le F91 Dudelange compte dix cas de Covid-19 au sein de son équipe.

Sur ce sujet
Une faute?

À l'image de ce qui se passe au pays, les cas de Covid-19 sont en train d'exploser au sein des équipes de BGL Ligue. Mardi soir, alors que tous les tests n'étaient pas encore parvenu à ses dirigeants, Dudelange comptait neuf joueurs et un membre du staff positifs au Covid-19.

De nouveaux cas ont également été détectés cette semaine à Etzella, Rodange ou encore au Racing, où quatre personnes ont été testées positives. «La santé est la priorité et nous sommes pour une suspension temporaire du championnat», explique Manou Goergen, le directeur sportif de Dudelange.

«On va analyser la situation et prendre une décision»

Alors que la 9e journée de BGL Ligue a été reportée le week-end dernier, après des cas au Progrès, au Racing, à Hostert et à Rodange, la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) se réunira jeudi avec la Ligue de football luxembourgeois (LFL) afin de décider de la suite des événements. «On va analyser la situation et prendre une décision», explique Joël Wolff, le secrétaire général de la FLF. «Il faudra aussi plancher sur un plan B pour ne pas revivre la situation d'incertitude que nous avons connue au printemps dernier à l'arrêt de la saison», détaille Wolff.

La 10e journée semble d'ores et déjà condamnée, mais certains aimeraient que cette décision tombe vite. «Malgré l'incertitude, on doit continuer à préparer nos matches en nous entraînant avec des contacts. Si les rencontres étaient annulées, on pourrait s'entraîner en petits groupes», souligne Jacques Wolter, le président de Hostert.

(Nicolas Grellier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dede le 28.10.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais ces sports avec contacts et embrassades collectives devraient être interdits jusqu'à disponibilité d'un vaccin

  • Boulux le 28.10.2020 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ingérable: Laisson le virus se propager et ouvrons des Structures Hospitalières pour soigner les gens. La grande majoritée étant sans symptomes. De plus,; S'il y a tant de morts, pourquoi pas essayer les remèdes du Docteur Raoult !? Que risquer ? à part de faire moins de profits...

  • Philippe le 28.10.2020 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va prendre les terrains de Football pour contruire des cliniques.

Les derniers commentaires

  • Philippe le 28.10.2020 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va prendre les terrains de Football pour contruire des cliniques.

  • Boulux le 28.10.2020 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ingérable: Laisson le virus se propager et ouvrons des Structures Hospitalières pour soigner les gens. La grande majoritée étant sans symptomes. De plus,; S'il y a tant de morts, pourquoi pas essayer les remèdes du Docteur Raoult !? Que risquer ? à part de faire moins de profits...

  • Dede le 28.10.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais ces sports avec contacts et embrassades collectives devraient être interdits jusqu'à disponibilité d'un vaccin

    • Avis le 28.10.2020 11:42 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord sauf pour les "pros". ils doivent pouvoir continuer à faire leur métier tout comme vous pouvez continuer à faire le vôtre. Et en plus ça permet de se distraire un peu de regarder le foot quand on n'aura plus le droit de sortir !

  • Triste le 28.10.2020 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf s'ils vivent coupés du monde, les joueurs de BGL seront autant touchés que le reste de la population. on fait tous attention (distances, masque etc.) mais malgré cela on se contamine donc ce sera pareil pour les joueurs de foot ! Regarder le sport et les films à la télé sont nos dernières distractions... :-(

  • le canard enchaîné le 28.10.2020 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec le nouveau stade le covid va disparaître l'état a trop d'argent ici