Trains au Luxembourg

13 janvier 2020 08:00; Act: 13.01.2020 09:14 Print

Les contrôleurs sont «le bouclier des CFL»

LUXEMBOURG - Plus de 100 000 usagers voyagent en train chaque jour au Grand-Duché. Jorge en accompagne chaque jour une partie, en tant que contrôleur.

storybild

Jorge fait bien plus que contrôler les passagers. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Chemins de fer luxembourgeois (CFL) comptent 297 accompagnateurs de train pour plus de 1 000 trajets par jour. Jorge fait partie de l'équipe des contrôleurs, ou plutôt des «chefs de train», car c'est la «vraie désignation», tient-il à préciser. Car il est «chef» de tout ce qui concerne son train et pas seulement du contrôle des tickets: il s'occupe de la sécurité, de l'information des passagers, des aspects techniques, comme l'éclairage du wagon, ou encore de la gestion des portes.

Amener plus de 100 000 voyageurs quotidiennement à destination, en temps et à heure, ne s'improvise pas. Jorge doit avoir, entre autres, une grande connaissance des infrastructures du train et des règles des trois réseaux frontaliers. Les accompagnateurs doivent suivre de nombreuses formations: Jorge a dû réaliser une formation de gestion des conflits, une formation de prévention des agressions, mais aussi un atelier Self Defense. «Pour pouvoir répondre avec psychologie aux personnes qui déchargent parfois leurs nerfs sur nous», plaisante-t-il.

Sécurité renforcée

«On est un peu le bouclier des CFL. Quand on demande une chose à un passager, cela arrive qu'il se sente tout de suite agressé. Je me suis déjà fait insulter, mais je ne me suis pas fait agresser physiquement». D'après les chiffres des CFL, 2,41 agressions se sont produites pour un million de clients en 2018. Pour réduire l'insécurité, plus de 400 caméras ont été installées dans les gares et 1 200 dans les trains. La présence a aussi été renforcée dans les gares d'Ettelbruck, Esch-sur-Alzette, Bettembourg, Pétange et Luxembourg.

«Les contrôles, c'est la tâche finale, on est là avant tout pour protéger le client», détaille Jorge. Étonnamment, le contrôle des tickets s'avère être le moins important pour les contrôleurs. Ils peuvent dresser une seule amende, d’un montant de 150 euros, en cas d’absence de billet et si le passager n’a pas de papiers ou de moyens de paiement sur lui. En cas de comportement irrespectueux, un «constat incidence sûreté» pourra être mis en place. Il s'agit d'un document à remplir par le contrôleur. C'est ensuite l'État qui se charge de réprimander l'individu, explique Jorge. «Certains collègues sont moins pédagogues, mais moi, j'essaie de l'être. Je veux rentrer chez moi sans devoir me retourner dans la rue», dit-il en souriant.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JMMcom le 13.01.2020 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Policiers, contrôleurs CFL ou parking VDL deviennent des métiers à risques, de plus en plus exposés aux agressions. Choisissez un autre métier ! Ce n’est plus une vocation, mais un métier où vous mettez votre vie en danger !

  • TIMBO le 13.01.2020 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tres bon article essayant de justifier son poste 6 semaine avant que le Transport devient gratuit et que les controles de Tickets cessent. Interessant de voir que ce controle qui pour l'instant prend la majorité de leur temps de travail pendant un trajet semble le moins important.

  • Informateur le 13.01.2020 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reportage qui sert à justifier leur poste qui aurait du disparaitre après la réforme. Les CFL aurait mieux fait d'outsourcer la sécurité dans les trains à une société privée. Ca aurait pu faire des économies...

Les derniers commentaires

  • luxo le 14.01.2020 03:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non merci les transports en commun ... je ne voyage pas avec la populas

  • Informateur le 13.01.2020 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reportage qui sert à justifier leur poste qui aurait du disparaitre après la réforme. Les CFL aurait mieux fait d'outsourcer la sécurité dans les trains à une société privée. Ca aurait pu faire des économies...

  • oui oui le 13.01.2020 15:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les étudiantes aide soignante et asf sont les boucliers pour certaine maison de soin . Certaines aide soignantes abusent de leur hiérarchie et profitent un maximum en leur faisant peur

  • Possible le 13.01.2020 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Dark fates, oui des bandes de cow boys qui roulent en diligence de grand luxe et qui attaquent les wagons à coup de lassos électroniques ! yeah !

  • Miss le 13.01.2020 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous n'allez pas rouler gratuitement, vous payez des impôts