Initiative au Luxembourg

19 février 2020 16:24; Act: 19.02.2020 17:39 Print

Les jeunes sensibilisés aux dangers d'Internet

LUXEMBOURG - La 9e édition du DigiRallye a plongé les jeunes participants dans l'univers digital, ses risques et ses bienfaits, mercredi matin, au Forum Geesseknäppchen.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Internet n’est pas magique. Je suis mon propre protecteur. Internet n’oublie jamais». Voici des mots d’ordre que les jeunes participants de la 9e édition d’hiver du DigiRallye ne sont pas près d'oublier. Une centaine d'enfants de 8 à 12 ans, issus des maisons relais du pays, ont été sensibilisés mercredi matin, à l'univers digital et à ses risques. Les écoliers ont découvert une dizaine d’ateliers ludiques autour d’Internet.

«Il y a des images qu’il ne faut pas mettre en ligne. Surtout si la personne en question n'est pas d'accord. Cela peut avoir des conséquences très graves», a retenu Dima, lors de l’atelier animé par le Kanner-Jugendtelefon. Plus loin, lors de l’atelier «Kanner schwätzen» (les enfants parlent), l'accent était mis sur le consentement. «Même si vos parents souhaitent partager des photos de vous sur les réseaux sociaux, vous pouvez toujours dire non», leur a-t-on expliqué. «L’objectif de cette action est de leur faire comprendre dès leur plus jeune âge que le comportement que nous affichons envers les autres ne doit pas différer de celui que nous adoptons en ligne», a expliqué Aurore Napolitano, collaboratrice chez Bee Secure.

L'importance d'un bon mot de passe, la manière de contourner des fake news et des stéréotypes liés aux genres dans les professions ont aussi été abordés. La Chambre des métiers a participé pour la première fois avec des activités sur les métiers digitaux.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 19.02.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin ansi va le monde.

  • K R le 19.02.2020 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous allumez le feu après vous chercher qui va l'éteindre c'est trot tard maintenant la tequenologie de l'internet a mis tout le mande en danger pas queles enfants !!!!les adultes et la planète

  • Maurizio le 19.02.2020 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois certains parents, j'ai peur pour la nouvelle génération.

Les derniers commentaires

  • K R le 19.02.2020 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous allumez le feu après vous chercher qui va l'éteindre c'est trot tard maintenant la tequenologie de l'internet a mis tout le mande en danger pas queles enfants !!!!les adultes et la planète

  • luis le 19.02.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin ansi va le monde.

  • Maurizio le 19.02.2020 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois certains parents, j'ai peur pour la nouvelle génération.

  • Lestrollsrusses le 19.02.2020 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut les sensibiliser aux campagnes de désinformation et aux présences fréquentes de trolls aussi, selon nous !

  • la trois le 19.02.2020 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si seulement les géniteurs et génitrice étaient invités pour être formés à leurs tours

    • Anonyme le 19.02.2020 17:02 Report dénoncer ce commentaire

      Ce serait effectivement une bonne chose... et surtout leur faire comprendre qu'il n'est nullement besoin de publier les photos de leurs enfants... On peut envoyer les photos à la famille sans exposer à tout le monde...