Au Luxembourg

02 janvier 2020 15:43; Act: 03.01.2020 09:59 Print

Les SMS ne sont plus plébiscités pour les vœux

LUXEMBOURG- Les opérateurs de téléphonie ont constaté un recul de l’usage des SMS pour les vœux de bonne année. Ils sont peu à peu remplacés par l’Internet mobile.

storybild

Les textos sont moins prisés désormais, peu à peu remplacés par l'Internet mobile. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Les SMS de bonne année n’ont plus la cote auprès des abonnés, qui privilégient de plus en plus les messageries connectées de type WhatsApp et Messenger. Cette année encore, les trois opérateurs téléphoniques du Luxembourg ont annoncé un recul de l’utilisation des SMS et une augmentation de la donnée mobile.

Chez POST, ce sont 1,11 million de SMS qui ont été échangés durant la nuit de la Saint-Sylvestre, contre 1,28 l’année précédente, soit une baisse de 13%. Mais dans le même temps, les données mobiles ont bondi de 54%, à 95,8 terabytes. Même tendance chez Orange, où les données ont progressé de 80% durant la nuit de mardi à mercredi. «L’Internet mobile prend le pas sur la voix et les SMS depuis trois ans déjà», note Thierry Iafrate, directeur marketing.

«L’envoi des vœux de fin d’année se fait principalement via l’Internet mobile, cela devient la norme», explique en écho Émilie Venezia, marketing communications manager chez Tango. Chez cet opérateur, la data a vu son utilisation progresser de 24%. «L’arrivée prochaine de la 5G devrait encore développer cette tendance», reprend-elle. Comme chez les concurrents, les autres moyens de communication sont en recul, avec -36% pour les appels et -9% pour les SMS. Aucun souci technique important n’a été signalé chez les trois opérateurs du Luxembourg.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Russe le 02.01.2020 19:02 Report dénoncer ce commentaire

    Moi pareil que luxo, les cartes, pour être moins espionné

  • PAEM le 02.01.2020 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    Encore faudrait il que ça marche! J'ai essayé 3 fois d'envoyer un SMS à minuit, et rien ne passait. Donc voilà, on se tourne vers d'autres moyens plus efficaces.

  • luxo le 02.01.2020 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’envoie toujours des cartes ... je ne supporte pas les sms pour Noël ni pour la nouvelle année.

Les derniers commentaires

  • la trois le 03.01.2020 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si, ils le sont toujours maos sous d'autres formes. watsap, Instagram, messenger, telegram, viber.... comme quoi, c'est toujours du sms maos bien moins contrôlable car ne sont pas repris sur les factures. donc difficile de comptabiliser le nombre de "Sms nouvelle génération" qui ont été envoyés.

  • leglaude le 03.01.2020 04:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceci sous entend que les abonnements vont augmenter pour le manque à gagner.

  • lin le 02.01.2020 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une belle tradition qui va disparaitre :(

  • la deux le 02.01.2020 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parfait. Comme ça mes sms à moi parviennent parfaitement au destinataire.

  • lin le 02.01.2020 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toutes les années, mes plus ou moins 40 cartes sont envoyées, timbres édition spéciale Noël bien entendu