Salon aux États-Unis

09 janvier 2020 10:00; Act: 09.01.2020 10:19 Print

Les start-​​up du Luxembourg séduisent Vegas

LUXEMBOURG/LAS VEGAS - Les as de la tech nationale tentent de se montrer sur le salon spécialisé CES.

storybild

Les jeunes pousses du pays sont réunies sur un pavillon de 100 m².

Sur ce sujet
Une faute?

La délégation luxembourgeoise, forte d'une centaine de personnes, est bien installée au CES de Las Vegas. Le Consumer Electronics Show, grand-messe internationale de l'innovation technologique, se tient cette semaine dans la cité américaine.

Lutte contre le gaspillage alimentaire (F4A), caméra connectée interactive (Mu De-sign), codage de design informatique (Yotako), assurance des cultures de petits exploitants (Ibisa), et bien d'autres... Vingt et une start-up venues du Grand-Duché y exposent leurs produits et services sur un pavillon dédié de 100 m2, parmi 4 500 entreprises. Plus de 180 000 visiteurs professionnels et 7 000 médias internationaux sont attendus.

«La visibilité est extraordinaire, et chacun, dans son domaine, a déjà reçu des visites intéressantes. Entre concours de pitchs et rendez-vous professionnels, l'agenda est très chargé», raconte depuis Las Vegas Jérôme Grandidier, fondateur de LuxFactory, organisateur de la représentation du Luxembourg.

Des tableaux connectés pour les joueurs de la NBA

My Sardines s'est par exemple fait remarquer par l'influent youtubeur Hasheur, spécialisé dans les cryptomonnaies. La start-up a d'ailleurs lancé la nuit passée l'émission de sa monnaie virtuelle basée sur la production de sardines millésimées.

Les tableaux connectés d'Art Design Painting, de et pour les sportifs, ont quant à eux tapé dans l'œil de certains joueurs évoluant en NBA.

Sur place, les exposants sont à la recherche de contacts, partenariats et d'éventuelles synergies. Ils espèrent aussi convaincre les investisseurs de participer à des levées de fonds, pour faire grandir leur projet.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Joseph le 09.01.2020 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pas de start up pour démontrer notre système de transport ?

  • Schnudel le 09.01.2020 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop marrant !

  • Moi le 09.01.2020 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben Joseph on attend après votre invention alors:)je trouve ça super que l'on puisse exporter des inventions made in Luxembourg pourquoi à chaque fois dénigrer ?un sinpetit pays qui arrive à sortir de l'ombre non pas que part l'argent..chapeau les gars continuer comme ça.

Les derniers commentaires

  • Moi le 09.01.2020 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben Joseph on attend après votre invention alors:)je trouve ça super que l'on puisse exporter des inventions made in Luxembourg pourquoi à chaque fois dénigrer ?un sinpetit pays qui arrive à sortir de l'ombre non pas que part l'argent..chapeau les gars continuer comme ça.

  • Joseph le 09.01.2020 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pas de start up pour démontrer notre système de transport ?

  • Schnudel le 09.01.2020 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop marrant !