Fêtes au Luxembourg

07 juillet 2020 06:58; Act: 07.07.2020 08:43 Print

«On devrait leur donner 1 000 euros d'amende»

LUXEMBOURG - Les fêtes sans respect des règles sanitaires continuent, malgré le rebond de l'épidémie de coronavirus. Les contrôles vont être renforcés.

storybild

En pleine nature, devant ou à l'intérieur des bars, les règles ne sont pas systématiquement respectées.

Sur ce sujet
Une faute?

Le dernier week-end a une nouvelle fois été marqué par des fêtes «sauvages» au Luxembourg, et les discussions qui ont suivi sur Internet ont été presque aussi animées. «Pourquoi on ne leur met pas 1 000 euros d'amende?», suggère un internaute dénonçant des fêtards «inconscients», alors que le coronavirus circule toujours. «Ah parce qu'on devrait peut-être s'arrêter de vivre jusqu'en 2035?», répond un partisan du retour à la vie normale.

Reste que les chiffres sont révélateurs. En trois semaines, le nombre d'infections actives au Covid-19 a été multiplié par dix au Grand-Duché. Assez pour inciter le gouvernement à durcir les mesures concernant les soirées privées. D'après le projet de loi déposé par la ministre de la Santé, Paulette Lenert, chaque personne devra «se voir assigner une place assise» avec respect «d'une distance minimale de deux mètres», lorsqu'un rassemblement dépasse 20 personnes.

Si cela n'est pas possible, le port du masque devient obligatoire. Des mesures strictes qui visent, sans les nommer, les fêtes privées entre amis, puisque ces règles ne s'appliquent pas aux personnes d'un même ménage ou aux enfants de moins de six ans. Et gare à ceux qui ne respectent pas les nouvelles mesures en vigueur. «La police va renforcer les contrôles relatifs aux règles sanitaires», a indiqué lundi, à L'essentiel le ministère de la Sécurité intérieure, tout en précisant que les sanctions actuelles, «restent en vigueur». Pas d'augmentation des amendes donc, pour l'instant...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard le 07.07.2020 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    Fêtes, sauvages ou privées, boire … si c'est cela "vivre", alors quelle pauvre société on est devenue !

  • stayathome le 07.07.2020 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aurais rien contre de donner des amendes a ceux la , franchement ce n’est aucun respect pour tout les sacrifices qu’on a fait jusqu’a présent. Les gens ne comprennent vraiment à rien, il est triste d’en arriver avec des sanctions mais c’est la seule solution pour arreter la propagation du virus, car les gens pensent qu’a leur profit en pensant qu’ils ratteraient quelque chose s’ils ne feraient pas la fête. Stay at home! C’est pas compliqué!

  • Yves le 07.07.2020 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas partisan des fêtes et encore moins dans les circonstances actuelles. Mais il faut admettre que vu l'impasse dans laquelle le confinement nous a mené, il faudra un jour ou l'autre accepter notre sort, qui sera inéluctablement la contamination d'une majorité de la population. Il faudra juste veiller à ce que le rythme reste supportable pour le sytème de santé, pour que tout le monde puisse être décemment pris en charge. Après on peut croire dans la religion Gilead, mais je ne suis pas croyant.

Les derniers commentaires

  • Pierre le 08.07.2020 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Les jeunes ont le droit de s'amuser meme au GDL ou on risque de mourir plus d'ennui que du covid. de plus un luxembourgeois ne survit pas sans sa dose d'alcool quotidienne, n'est-ce pas Mr junker ? pendant la crise les rayons alcool ont ete devalisés et je doute que ce soit des frontaliers

  • virul le 08.07.2020 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    on devrait les prendre et les amener dans les centres ou sont les malades de covid: peut etre ils changent d'avis, je dis peut etre ..... de nos jours les jeunes sont irresponsables et egoistes ..... dommage :(

  • Paul le 07.07.2020 23:10 Report dénoncer ce commentaire

    « Le Covid-19 pourrait être transmis par l’air » voir article d’aujourd’hui dans l’Essentiel. Au lieu de verbaliser, la police devrait plutôt rentrer dans les magasins, bistrots et restaurants et conseiller au gens d’ouvrir les fenêtres et éteindre la climatisation.

  • denispa le 07.07.2020 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement il y a beaucoup trop d’irresponsables dans nos sociétés et il faudrait une amende beaucoup plus sévère, à ceux-ci ainsi qu’à toutes les personnes qui ne portent pas de masques dans les lieux publics (supermarchés en tête). Il n’y a que la répression financière qui fonctionne, et ce n’est même pas sûr, pour une majorité de contrevenants

  • Chine le 07.07.2020 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ???? quelle relation ???? Ce ne sont pas les chinois qui sont trop bêtes pour se tenir à des règles simples en mettant en avant des arguments bidon.