Au Luxembourg

28 septembre 2020 10:00; Act: 28.09.2020 12:22 Print

Sauver le climat demande beaucoup «d’imagination»

LUXEMBOURG - Rob Hopkins, le fondateur du Réseau Transition, nous explique son projet de société, qui vise à «vivre avec les ressources d'une seule planète».

storybild

L'environnementaliste britannique était en visite au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'essentiel»: Qu'est-ce que la transition?

Rob Hopkins (environnementaliste britannique et cofondateur du Réseau des villes en Transition): C'est un mouvement citoyen qui consiste à réimaginer et à reconstruire le monde dans le but de pouvoir vivre avec les ressources d'une seule planète et faire face à l'urgence climatique.

Quel est le niveau actuel d'urgence?

Un niveau sans précédent. Si on veut s'en sortir, les petits pas ne suffiront pas, nous devons être audacieux. Il faut réussir à réduire nos émissions carbone de 10% par an. Mais d'expérience on ne convainc pas le public par des faits et des chiffres, il faut le rallier à sa cause. Cela étant, ma femme fait partie d'Extinction Rebellion, un mouvement plus contestataire, nous sommes le ying et le yang.

Comment le mouvement de transition convainc-t-il?

En étant positif, à travers des narrations. On montre au citoyen non pas ce qu'il va perdre, mais ce qu'il va gagner. On a tendance à confondre plaisir et bonheur. Si vous réorganisez une ville, vous perdrez peut-être le plaisir que vous apporte votre voiture, mais vous gagnerez le bonheur de circuler plus librement, d'être moins stressé, il y aura plus d'arbres, les oiseaux chanteront plus fort.

Quelle conscience avons-nous du problème?

Une prise de conscience s'opère auprès du public et des politiques. Mais les lobbys qui nous expliquent que la crise n'est pas si grave restent puissants. Nous sommes à une époque où nous aurions le plus besoin de notre imagination et elle est la plus pauvre. Il faut la réactiver.

Quel regard portez-vous sur le Luxembourg?

Je trouve que les initiatives de transition bénéficient d'un fort soutien de l'État au Luxembourg, contrairement au Royaume-Uni qui s'en soucie peu. J'ai été voir la coopérative agroécologique Terra à Eicherfeld, elle a bien grandi, tout comme la géonef à Redange.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pauvreeurope le 28.09.2020 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Luxembourg pays trop riche et m as tu vu. Jamais les gens ne changeront leurs Porsches ou BMW X et achèteront toujours les maisons plus grandes que leurs connaissances Cela marchera peut être dans un autre pays mais pas ici malheureusement

  • NoComent le 28.09.2020 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Sauver la planète, sauver l'économie, sauver la population du covid... on ne peut pas être sur tous les fronts en même temps non plus ! Demandez donc aux américains et aux quataris ce qu'ils font pour sauver la planète ? Pas grand chose vu le trainde vie mais nous modestes européens on devrait à nous seuls contrebalancer les excès des autres continents ? Faut arrêter de nous faire culpabiliser comme si on portait la Terre sur nos épaules !

  • écolo le 29.09.2020 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    L'ensemble de l'Europe commence à réduire son empreinte carbone et contrairement aux idées répandues, la Chine aussi, sauf le Luxembourg!.. Malgré toutes les personnes payés par l'état dans le secteur de la transition. Le GDL continu sa croissance, sans se soucier de l'impact de notre pays sur le climat. En quelques années , le pays est passé de 5 à 7 planètes pour ses besoins. Et le nombre de voitures augmente plus vite que le nombre de vélo sur les trajets quotidiens.

Les derniers commentaires

  • écolo le 29.09.2020 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    L'ensemble de l'Europe commence à réduire son empreinte carbone et contrairement aux idées répandues, la Chine aussi, sauf le Luxembourg!.. Malgré toutes les personnes payés par l'état dans le secteur de la transition. Le GDL continu sa croissance, sans se soucier de l'impact de notre pays sur le climat. En quelques années , le pays est passé de 5 à 7 planètes pour ses besoins. Et le nombre de voitures augmente plus vite que le nombre de vélo sur les trajets quotidiens.

  • TontonB le 28.09.2020 21:04 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut en effet beaucoup d'imagination pour croire au réchauffement climatique.

  • Vert de vert le 28.09.2020 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    10% par an, alors que le lockdown n'a presque pas eu d'impact de réduction du CO2: ça me paraît impossible et sa me rend très triste. Toute la population enfermée, sans pouvoir sortir et rien faire que regarder Netflix pendant des mois et on nous dit que ça n'a pas eu d'impact ?? Puis, les mêmes reviennent la bouche en cœur et nous demande de faire 10% de CO2 en moins... Cherchez l'erreur. J'espère que ce n'est qu'une erreur de communication et rien de plus grave.

  • Michelle le 28.09.2020 20:21 Report dénoncer ce commentaire

    Mr. Rob Hopkins c'est pas nécessaire beaucoup d'imagination. Il suffit que vous arrêtez de partir tous les week end en avion et laisser de faire des vacances au Bali ou en Thailand pour les "massages". Je suis fatigué de voir cette élite à essayer de donner des leçons quand en effect ils son les vrais prédateurs de l environment 3 voitures 4 téléphones portables des bouteilles d'eau en plastique etc.. Enfim c'est vraiment triste.

  • NoComent le 28.09.2020 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Sauver la planète, sauver l'économie, sauver la population du covid... on ne peut pas être sur tous les fronts en même temps non plus ! Demandez donc aux américains et aux quataris ce qu'ils font pour sauver la planète ? Pas grand chose vu le trainde vie mais nous modestes européens on devrait à nous seuls contrebalancer les excès des autres continents ? Faut arrêter de nous faire culpabiliser comme si on portait la Terre sur nos épaules !

    • No comment le 28.09.2020 21:38 Report dénoncer ce commentaire

      En Europe, on essaie et on réussit à changer l'infrastructure polluante pour une infrastructure plus verte. Et ça marche! On est le seul bloc de pays qui a diminué son empreinte carbone de 40%. En Europe, on va réussir à être adapté au monde futur. Mais si on est les seuls à réussir, ce sera la fin des haricots pour tout le monde quand même.