Coronavirus au Luxembourg

25 octobre 2020 15:38; Act: 26.10.2020 10:19 Print

«Un couvre-​​feu car les gens n'ont pas fait attention»

LUXEMBOURG - Les bars et restaurants vont être les premiers touchés par le couvre-feu au Luxembourg. «Le gouvernement a bien fait», pense François Koepp, secrétaire général de l'Horesca.

storybild

François Koepp, secrétaire général de l'Horesca, incite les employés du secteur à se faire tester. (photo: Editpress/Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Franchement, je m'y attendais», reconnaît François Koepp, 48h après l'annonce d'un couvre-feu de 23h à 6h au Luxembourg. Pour autant, pas question pour lui de charger les autorités luxembourgeoises, suite à cette décision. «Le gouvernement a bien fait, nous le soutenons! Si rien n'avait été décidé, cela aurait pu être encore plus grave, avec le risque d'une fermeture totale», martèle-t-il.

«Non, nous ne sommes pas un cluster, le gouvernement l'a encore rappelé. Le Covid-19 se répand, car les gens n'ont pas fait attention, à la maison. Ensuite, ils sortent et contaminent d'autres personnes», déplore-t-il. Et l'Horesca d'apparaître comme dommage collatéral d'une seconde vague de l'épidémie qui touche la plupart des pays d'Europe. Mais au Luxembourg, le couvre-feu débutera plus tard dans la soirée, à 23h.

Le secrétaire général salue cette décision: «Heureusement que ce n'est pas 19h, 20h ou 21h. Bien-sûr, les restaurateurs vont devoir s'organiser différemment en ouvrant une heure plus tôt par exemple». En contact régulier avec les différents ministres concernés, François Koepp parie sur la mise en place effective de la mesure «en fin de semaine». «Les membres de la fédération nous ont bien sûr appelés pour savoir quand cela va débuter. Ils se font beaucoup de souci».

«J'espère qu'ils resteront ouverts jusque 22h30-22h45»

Lui aussi s'inquiète face à cette crise sanitaire qui n'en finit pas. «Les prochains mois vont être difficiles avant, je l'espère, un lancement de la vaccination au mois de mars». En attendant, le secteur de l'hôtellerie-restauration va souffrir, avertit M. Koepp, qui invite les professionnels à «respecter les consignes et à inciter les salariés à se faire tester». Pour faire face à cette seconde vague et aux nouvelles mesures de confinement qui vont affecter les entreprises, de nouvelles aides pourraient être instaurées, confirme François Koepp. Au cœur des discussions, la prise en charge d'une partie des coûts fixes des hôtels, cafés et restaurants.

Une petite lueur d'espoir pour aborder un mois compliqué pour ces établissements. «J'espère qu'ils resteront ouverts jusque 22h30-22h45», souhaite François Koepp, qui en profite pour lancer un appel aux autorités, concernant les contrôles en période de couvre-feu. «Que les agents comprennent qu'il faut parfois un peu de temps pour retourner au parking et rentrer chez soi. Les clients doivent avoir le temps de s'habituer». Tolérance souhaitée donc pour une nouvelle mesure encore jamais vue dans l’histoire récente du Luxembourg...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • On récolte ce qu'on a semé le 25.10.2020 20:00 Report dénoncer ce commentaire

    Je serai peut-être en minorité à le penser mais je suis du même avis, les gens méritent (pas tous) un deuxième confinement pour négligence et non-respect des règles d'hygiène. Et je me demande si même avec un deuxième confinement, ces gens là, apprendront?

  • Keulen le 25.10.2020 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Car les gens n’ont pas fait attention ! Quel gag ! Y a cas voir dans les transports, les commerces et j’en passe. A un moment faut arrêter, on ne peut pas faire que travailler et rentrer chez sois !

  • LuxoMoselle le 25.10.2020 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne va changer au GDL, c'était déjà vide à ces heures là et ce, bien avant la mise sous couvre-feu et corona ;)

Les derniers commentaires

  • Alain54 le 27.10.2020 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Dans quelques années on parlera des conséquences d'avoir porté autant le masque! Est ce que l'on en parlera autant? Aura t-on aussi une liste des morts des conséquences respiratoires des personnes qui l'auront porté? Car il y en a

  • joe le 27.10.2020 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui bonjour je pense aux restaurateurs je pense qu’il serait plus sérieux par exemple un exemple de commencer à faire des repas à partir de 18h30 ça permettrait aux gens de manger tranquille jusqu’à genre 21 heures et fermer les restaurants à 22h ce serait une très bonne solution et tout le monde il gagnerait voilà bonne journée à tous

  • Couvre feu le 26.10.2020 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faudrait que l'État aide tous les restaurateurs à se mettre à la livraison à domicile. Couvre feu à partir de 17h jusqu'à 7h, autorisation de sortie uniquement pour déplacement pro.,et pendant un bon mois. A ce rythme il n'y aura pas de Noël en famille

  • tuyau le 26.10.2020 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudra une trentaine d années pour trouver un vaccin. il faut arrêter de donner de faux espoirs.

  • Pierre le 26.10.2020 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    On n’a pas réussi d’éradiquer le covid en été comme ça se fait normalement avec les autres maladies en été .La raison est que du aux nombreux restrictions les gens ont passé moins de temps dehors. En plus les gens ont moins renforcé leur système immunologique en été.( par exemple en se promenant avec un masque on n’améliore pas la santé). Maintenant quand l’hiver arrive on risque d’avoir une catastrophe, avec les restrictions qu’on a décidé (pas seulement au GDL) On a décidé de fermer les restaurants et bistrots, qui normalement sont bien aérés et on instaure des couvre feux contrôlés par la police pour éviter des rassemblements, malgré qu’on ne peut pas se contaminer en plein air. La conséquence est que les gens se rassemblent dans les habitations, qui sont les lieux de contamination de plus de 50% des cas. Ils n’ouvrent pas les fenêtres pour aérer, comme ils ont peur d’être dénoncés par les voisins.