Solidarité au Luxembourg

28 mai 2020 09:00; Act: 28.05.2020 12:17 Print

Une coupe offerte après avoir fait face au Covid-​​19

LUXEMBOURG - L'opération Hair-Covid19 fait un carton. Offrir une coupe gratuite à celles et ceux qui ont combattu de près le Covid-19 suscite un intérêt décoiffant.

storybild

L'opération Hair-Covid19 fait un carton auprès du personnel qui a combattu en première ligne le coronavirus au Luxembourg. (photo: L'essentiel/Frédéric Lambert )

Sur ce sujet
Une faute?

C’est un coup de poker à vocation caritative! Voilà comment qualifier l’opération Hair-Covid19, campagne nationale de solidarité, préparée en sept jours, par «By ROCHA Coiffure» au profit du personnel soignant, des policiers, des secouristes et des militaires qui ont été en toute première ligne lors de la période de confinement liée au coronavirus. Du 20 mai au 20 juin 2020, «pour l’instant».

«Après avoir coiffé de nombreuses stars, j’ai voulu considérer toutes mes clientes comme des nouvelles stars au Luxembourg», rappelle Tony Rocha, directeur artistique et manager des salons du même nom depuis 2008. Depuis la mi-mars, justement de nouvelles stars, de nouveaux héros ont émergé pour contrer l’épidémie de Covid-19. Tony Rocha et toute son équipe ne les ont pas oubliés, alors qu’ils ont également été touchés économiquement par la longue fermeture des salons durant deux mois.

Opération Hair-Covid19 au Luxembourg

????????✂ L'opération Hair-Covid19 a été lancée au Luxembourg pour offrir une coupe à celles et ceux qui ont combattu, en première ligne, le coronavirus. Notre article sur http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/30274965

Publiée par L'essentiel Online FR sur Mercredi 27 mai 2020

«Mes cheveux passent toujours au second plan quand je suis à l’hôpital, mais chez moi...»

Pour remercier celles et ceux qui ont sauvé des vies, ils ont lancé l’opération Hair-Covid19.Com qui a démarré sur les chapeaux de roue avec plus de 1 000 visites sur le site Internet en une semaine. Et les réservations explosent. Par rapport à la normale, le flux de demandes a été multiplié par 16. «On voulait faire plus que les applaudir», a précisé Tony Rocha, «alors on a décidé de leur offrir une coupe de cheveux, leur donner un moment de détente chez nous pour qu’ils puissent penser à eux. Le sourire est là quand ils sortent de chez nous. Cette campagne est déjà une victoire à ce niveau-là».

«Au départ, j’ai été très surprise par cette opération», reconnaît Roxane Gernert, infirmière aux urgences au CHL. «Je ne pensais même plus que cela faisait déjà trois mois que je n’étais plus sortie. C’était donc l’occasion de profiter de cet avantage et de trouver un coiffeur où je pourrais retourner après. Mes cheveux passent toujours au second plan quand je suis à l’hôpital car personne ne les voit sous nos protections. Sans congé et sans repos, pour le moment, on est un peu épuisé et passer quelques heures, chez le coiffeur, à ne penser qu’à soi, ça fait beaucoup de bien».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yves le 28.05.2020 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sympas mais les personnes dans les commerces alimentation ont été pas en première ligne ????

  • cocou le 28.05.2020 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop, vous croyez pas en faire un peu beaucoup trop avec ces gens. des stars, lol, on aura vraiment tout lu et tout entendu ici

  • King le 28.05.2020 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les autres commerce, femme de menage, securité etc.. eux ils ont glander??? serieux ils etaient aussi en premiere ligne non ??

Les derniers commentaires

  • la réalité le 29.05.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout à fait d'accord avec Flores

  • gomes julia le 28.05.2020 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les femmes de ménage hospitalières? ??? Merci....

  • Reality le 28.05.2020 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En France et dans les autres pays, je veux bien, mais au Luxembourg sincèrement quoi!

  • un soignant en colère le 28.05.2020 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi tout ça ce n’est que pour faire le buzz en premier c’était tout les soignants, par après c’est devenu les soignants de première ligne. Mais il ne pense pas aux soignants des maisons de repos qui étaient sous pression car les personnes âgées sont très vulnérables, les femmes de ménage dans le milieu hospitalier et maison de repos, les caissières des supermarchés et j’en passe. Il fait ça au cas où il ira au urgences pour pouvoir passer devant tout le monde????

  • lapetitevoix le 28.05.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà ça c’est la solidarité mais le secteur immobilier et prêt bancaire rien à faire pas de solidarité il restent entre riches !!!!