À Esch-sur-Alzette

06 juillet 2020 17:00; Act: 06.07.2020 17:39 Print

Une motion contre les règles de cohabitation

ESCH-SUR-ALZETTE - Le nouveau Plan d'aménagement général prévoit de fixer les règles de cohabitation. Déi Lénk va déposer une motion contre ces dispositions.

storybild

Déi Lénk est revenu ce lundi sur les dispositions prévues dans le PAG sur la cohabitation à Esch et ses conséquences pour les habitants. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

La volonté de la commune d'Esch-sur-Alzette de réglementer la cohabitation par le biais de son nouveau Plan d'aménagement général (PAG) continue de faire parler. Ce lundi, le parti d'opposition déi Lénk organisait une conférence de presse pour rappeler ce que le collège échevinal souhaitait mettre en place, mais aussi pointer les conséquences de telles mesures. «La cohabitation n'est pas interdite en tant que telle mais pour s'inscrire au registre des personnes physiques, il faut une déclaration sur l'honneur qu'il y a un lien affectif ou de parenté entre les habitants, sinon ils sont inscrits sur le registre d'attente», explique le conseiller communal, Marc Baum.

L'inscription sur ce registre d'attente ne permet pas, selon le conseiller communal, de demander certaines allocations sociales comme l'allocation de vie chère ou le Revis (Revenu d'inclusion sociale). «C'est une forme de pénalisation des plus précaires et des plus pauvres de la société eschoise, et par ce biais c'est une forme de gentrification très agressive que le collège échevinal fait à Esch», ajoute-t-il.

Pas d'information de la volonté du collège échevinal

En s'appuyant sur les déclarations des ministères du Logement et de l'Intérieur, la semaine dernière, «qu'un PAG ne peut réglementer les cohabitations», déi Lénk demande au collège échevinal «d'arrêter d'imposer ces règles aux personnes qui veulent s'inscrire», et va déposer une motion au conseil communal de vendredi pour que ces dispositions soient retirées du PAG.

Le conseiller communal regrette également «qu'à aucun moment», lors des différentes explications ou discussions, le collège échevinal a fait part de son projet de «gentrification ou punition sociale». D'ailleurs, les passages du document écrit du PAG, prévoyant de fixer les règles de cohabitation, se trouvent dans la partie annexe au milieu d'autres définitions. «C'est grâce aux réseaux sociaux, où les gens ont posté les lettres envoyées par le bourgmestre refusant leur inscription au registre des personnes physiques, que le débat public a commencé et que nous, les conseillers communaux avons pris conscience de ce qu'il se préparait et eu la possibilité de réagir».

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BIDEN le 07.07.2020 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut faire comme en Californie du camping dans les rues de la Ville d'esch et a la capital a côté du parlement il y a beaucoup de place..

  • cresus le 06.07.2020 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    ESCH est une ville de riches???

  • migrant le 06.07.2020 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    venez en france ya plein de place

Les derniers commentaires

  • pffffff le 07.07.2020 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà dans la politique il y a des gens limités et extrêmes

  • Eschicago le 07.07.2020 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les réseaux sociaux se régalent déjà de cette future publication.

  • Eschicago le 07.07.2020 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette ville pue de plus en plus, très sale et repoussante à tout touriste. Changez cette horreur, vite.

  • JDFB le 07.07.2020 12:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La ville peut interdire les mendiants, migrants errants et insalubres, parce que les arrêt de bus ???? en sont remplis à la gare de Luxembourg !

  • Unicorn le 07.07.2020 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui espèrent un retour des chrétiens CSV dans le gouvernement. La gauche était toujours présente dans le collège échevinal à Esch, là depuis 2017, il n'y est plus, la coalition CSV-DP-Greng, c'est ce qui peut arriver de pire au gens au bord de la société, compassion 0, transparence 0, débat public 0, répression, discrimination et manipulation 100%.