Événement au Luxembourg

11 décembre 2019 07:59; Act: 11.12.2019 13:59 Print

Une réplique de l'arche de Palmyre à Luxembourg

LUXEMBOURG - Quatre ans après la destruction par Daech des trésors archéologiques de Palmyre, en Syrie, une réplique prendra place pendant plusieurs semaines dans la capitale.

storybild

Après New York, Londres, Washington, Dubaï, Florence, Arone, Genève et Berne, l’œuvre débarque sur le parvis de l'abbaye de Neumünster à Luxembourg le 17 décembre et jusqu'au 29 février 2020. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg s'apprête à fêter les 25 ans de l'inscription de sa capitale au registre «Vieux quartiers et fortifications» du patrimoine mondial de l'Unesco. Le 17 décembre s'ouvrira donc une année de festivités et d'événements, marquée dès le départ par un hommage à un autre site majeur du patrimoine culturel mondial, malheureusement détruit par le terrorisme et la guerre à Palmyre, en Syrie. En 2015, Daech ravageait en grande partie les joyaux archéologiques érigés à Palmyre, considérés comme des trésors de l'Humanité. Parmi eux, une arche de vingt mètres de hauteur, construite au IIIe siècle par Septimus Severus.

La destruction du site a ému le monde entier et, très vite, un projet de reconstruction à grande échelle est né au sein de l’Institute for Digital Archeology, en Grande-Bretagne. Une sculpture 3D, véritable prouesse technologique, a été réalisée et sillonne depuis plusieurs mois les grandes villes du monde. Après New York, Londres, Washington, Dubaï, Florence, Arone, Genève et Berne, l'œuvre débarque sur le parvis de l'abbaye de Neumünster, à Luxembourg, le 17 décembre et y restera jusqu'au 29 février 2020.

«Une technologie pionnière de sculpture 3D»

L’initiative d’inviter la réplique de l’arche de Palmyre au Luxembourg a été prise par le ministère de la Culture et la Commission luxembourgeoise pour la coopération avec l’Unesco. «L'objectif était d'utiliser cette installation comme un moyen d'envoyer un message de paix et d'espoir», explique Luc Schadeck, attaché au ministère de la Culture. En plus de l'hommage au joyau syrien, les visiteurs au Luxembourg pourront admirer «une technologie pionnière de sculpture 3D, capable de créer des rendus très précis d'objets modélisés par ordinateur en pierre massive».

Il s'agira aussi «d'attirer l'attention sur l'importance de contribuer à protéger et préserver l'histoire et le patrimoine des peuples menacés dans le monde entier», ajoute Luc Schadeck.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gogol le 11.12.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    cette réplique est beaucoup plus petite que l'originale...

  • Véronique S le 11.12.2019 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    Que d'argent gaspillé pour donner l'illusion d'une culture.

  • michel23 le 11.12.2019 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas à nous qu’il faut dire ça je crois !

Les derniers commentaires

  • Buonavista le 12.12.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique... Bravo ...!

  • titi le 11.12.2019 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bonjour frères humains .que de critiques pour une réplique d un monument qui a traversé le temps. admirez et émerveillez vous.

  • Realux le 11.12.2019 20:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça va coûter combien cette petite réplique ?

  • Nono le 11.12.2019 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette œuvre très abîmée sera bien dans son élément finalement...au Luxembourg qui est lui aussi fort abîmé !

  • Le Suisse le 11.12.2019 20:09 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais: a quand une baleine morte grandeur nature pour sensibiliser les gens à leur sort et zou je suis censuré?????Il y a quelque chose qui ne va pas là!