Monarchie espagnole

04 août 2020 19:13; Act: 04.08.2020 20:46 Print

Juan Carlos aurait été écarté par son fils Felipe VI

Les propos tenus mardi par le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez laissent penser que c'est l'actuel roi qui a poussé son père à l'exil.

storybild

Le rôle joué par Felipe VI (à gauche) dans le départ de son père (à droite) reste mystérieux. (photo: AFP/Jaime Reina)

Sur ce sujet
Une faute?

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a clairement laissé entendre mardi que le roi d'Espagne Felipe VI avait poussé son père Juan Carlos à s'exiler, en raison des soupçons de corruption qui pèsent contre lui. «Le gouvernement et moi-même manifestons un respect absolu pour la décision de la Maison royale de prendre ses distances avec la conduite soit-disant contestable et répréhensible» d'un membre de la famille royale, a déclaré M. Sanchez lors d'une conférence de presse.

Le palais royal avait annoncé lundi le départ de l'ancien roi âgé de 82 ans . Felipe VI remerciait son père pour sa décision de quitter le pays. Le scandale remonte à 2018. Dans des enregistrements publiés alors par des médias espagnols, Corinna Larsen, une ancienne maîtresse de Juan Carlos, a affirmé qu'il détenait des comptes secrets en Suisse et avait touché une commission lors de l'attribution de la construction d'un TGV en Arabie saoudite à un consortium d'entreprises espagnoles. Le parquet anti-corruption mène une enquête. L'ex roi est couvert par l'immunité pour tous les actes commis pendant son règne, jusqu'à son abdication en 2014.

«Les médias ont joué leur rôle en dénonçant ces pratiques présumées irrégulières, les juges et les procureurs agissent et la Maison royale a pris ses distances avec ces conduites présumées, et je souligne présumées, qui pourraient être irrégulières», a déclaré M. Sanchez. En attribuant la décision de l'exil à la Maison royale, M. Sanchez a confirmé l'interprétation faite par de nombreux analystes politiques selon lesquels l'ancien monarque avait été contraint de partir. M. Sanchez a affirmé ne pas savoir où était parti Juan Carlos, alors que le Palais royal se refuse à tout commentaire. Selon plusieurs médias, il s'est rendu en République dominicaine. «Ce n'est pas un roi qui fuit. C'est un roi qu'on jette dehors», a déclaré Abel Hernandez, auteur de plusieurs livres sur le roi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un belge une fois le 04.08.2020 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En taule et les 100 millions a partager avec le peuple 100 millions les gens se rendent ils compte de cette sommes Qu'on lui enlève également son titre, la monarchie c'est d'une autre époque peu glorieuse pour les peuples

  • domi le 04.08.2020 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tellement facile de s’exiler avec les comptes en banque bien garnis... pendant ce temps là d’autres qui vivent dignement crèvent de faim...

  • Robin Hut le 05.08.2020 06:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a pris les 90 Mio avec ou c’est le fils qui les a gardés? Au 21 siècle une monarchie n’a plus de raison d’être. Ni en Espagne ni autre part!

Les derniers commentaires

  • Robin Hut le 05.08.2020 06:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a pris les 90 Mio avec ou c’est le fils qui les a gardés? Au 21 siècle une monarchie n’a plus de raison d’être. Ni en Espagne ni autre part!

  • Mag le 05.08.2020 05:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il devrait être juger comme tout le monde !

  • Artémis le 04.08.2020 23:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est celui qui a rétabli la démocratie après la mort de Franco, maîtrisé le putsch des fascistes de 1981 et permi à l'Espagne de connaître des années de belle prospérité économique. Le gouvernement actuel et en particulier son premier-ministre est de tendance socialo-communiste et la pression exercée sur la famille royale d'Espagne n'a qu'un seul but : la renverser, définitivement.

    • aristoteavéraisin le 05.08.2020 10:25 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait +1

    • Michel le 05.08.2020 15:53 Report dénoncer ce commentaire

      Le premier ministre est du PSOE: parti pas du tout suspect de révolutionnaire parce que refondé en 1976 avec l'argent de la CIA via SPD (cf. papiers Flick)

  • Un belge une fois le 04.08.2020 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En taule et les 100 millions a partager avec le peuple 100 millions les gens se rendent ils compte de cette sommes Qu'on lui enlève également son titre, la monarchie c'est d'une autre époque peu glorieuse pour les peuples

  • domi le 04.08.2020 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tellement facile de s’exiler avec les comptes en banque bien garnis... pendant ce temps là d’autres qui vivent dignement crèvent de faim...