Polémique en Espagne

10 avril 2020 11:16; Act: 10.04.2020 12:28 Print

L'ours Cachou retrouvé mort en Catalogne

Cachou, un ours mâle né en 2015 dans les Pyrénées, qui s'était distingué par son comportement de prédateur, a été retrouvé mort jeudi, dans le Val d'Aran (Espagne).

storybild

C'est «l'immobilité prolongée de l'ours Cachou», doté d'un collier GPS, qui a alerté les fonctionnaires espagnols. (photo: Conselh Generau d’Aran)

Sur ce sujet
Une faute?

Cachou, un ours mâle né en 2015 dans les Pyrénées qui s'était distingué par son comportement de prédateur, a été retrouvé mort jeudi, dans le Val d'Aran (Espagne) par les agents ruraux catalans, a-t-on appris auprès d'associations environnementalistes françaises. C'est «l'immobilité prolongée de l'ours Cachou», doté d'un collier GPS, qui a alerté les fonctionnaires espagnols, indiquent dans leur communiqué commun les associations Pays de l'Ours-Adet et FERUS.

«La cause de la mort est pour l'instant inconnue, la dépouille», découverte le 9 avril sur la commune de Les, «a été transférée à l'Université autonome de Barcelone où le service d'écopathologie de la faune sauvage doit pratiquer une autopsie», précisent les associations. En août, les autorités du Val d'Aran - une division administrative de Catalogne, qui dispose d'un régime spécial - avaient demandé le «retrait immédiat» de cet ours de cinq ans, dénonçant son comportement de prédateur. Le plantigrade était accusé d'avoir tué cinq chevaux.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • petite plume le 10.04.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Appelez les Chinois !!! Il y a de la viande pour eux !!! Ils bouffent toutes viandes pour différentes raisons pseudo-médicales de toute façon ...

  • Panda le 10.04.2020 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est très rare que l ours attaque l homme alors laissez les tranquilles... à ce compte la on tue aussi les requins, les chiens, les serpents....et j en passe ... le covid nous montre que la terre n’ est pas faite que pour vos petites personne....

  • realiste le 11.04.2020 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    l'humain le plus dangereux que tous les animaux sur terre ,il faut le chasser

Les derniers commentaires

  • Civique le 11.04.2020 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Commentaire d'une personne qui ignore qu'on dépend tous de l'équilibre au sein de la nature. Un équilibre dont les prédateur font la partie la plus importante !

  • realiste le 11.04.2020 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    l'humain le plus dangereux que tous les animaux sur terre ,il faut le chasser

  • @Frite et @@Fritz le 11.04.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui a été fait est bestial, j'en suis conscient et scandalisé... Mais a vous deux, on ne peut souhaiter la mort de quelqu'un de cette façon. C'est une chose inadmissible. Qu'on puisse souhaiter rien de bon peut-être encore d'accord, mais devoir mourir ainsi..... Réfléchissez sur vos mots.... Ce sont des humains

  • Ben-J le 10.04.2020 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça doit être un coupable humain

  • TontonB le 10.04.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Bah ... un cheval a dû se défendre