Royaume-Uni

27 novembre 2019 16:23; Act: 28.11.2019 14:19 Print

La reine Elizabeth II envisagerait d'abdiquer

La reine d'Angleterre pourrait céder le trône à son fils, le prince Charles, dans les prochains mois, selon la presse britannique.

storybild

La reine va-t-elle bientôt lâcher le trône à son fils? (photo: AFP/Paul Edwards)

Sur ce sujet
Une faute?

Le prince Charles sera-t-il bientôt le roi Charles III d'Angleterre? Selon la presse britannique, cela sera bientôt le cas. La reine Elizabeth II envisagerait en effet sérieusement de céder le trône et la couronne à son fils. «Sa Majesté sera âgée de 95 ans dans 18 mois et il y a de nouvelles discussions à l'intérieur des murs du palais qui disent que ce moment-là serait le bon pour qu'elle prenne sa retraite», écrivent le Daily Express et le Sun. La souveraine célébrera son 95e anniversaire le 21 avril 2021, pour être précis.

L'occasion d'une révolution de palais? Seuls les plus anciens se souviennent d'une Angleterre avec quelqu'un d'autre sur le trône. Elizabeth règne sur le Royaume-Uni depuis 67 ans. Elle porte la couronne depuis le 6 février 1952. Elle avait alors 25 ans. Depuis 2015, son règne est le plus long de l'histoire du royaume, Elizabeth ayant alors dépassé son arrière-arrière-grand-mère Victoria, qui avait gouverné aux destins de l'empire britannique jusqu'en 1901. La reine est en outre la souveraine la plus ancienne de la planète.

Outre le Royaume-Uni, Elizabeth est la reine d'anciennes colonies britanniques, comme le Canada, l'Australie ou encore la Nouvelle-Zélande. Elle règne aussi sur diverses îles des Caraïbes ou du Pacifique, et a été la reine de plusieurs pays d'Afrique. Au Luxembourg, elle est Chevalière de l'ordre du Lion d'or de la Maison de Nassau, en France Grand-Croix de la Légion d'honneur et en Belgique Grand Cordon de l'ordre de Léopold. La liste complète de ses titres et décorations est plutôt interminable.

Reste à savoir si celle qui avait commencé son règne avec Winston Churchill comme Premier ministre voudra le terminer avec Boris Johnson...

(jw/L'essentiel)