Commerce

23 octobre 2020 06:08; Act: 23.10.2020 10:49 Print

Londres signe son premier accord post-​​Brexit

Le Royaume-Uni et le Japon ont signé ce vendredi, à Tokyo, leur accord commercial bilatéral, le premier grand traité du genre post-Brexit pour Londres.

storybild

La secrétaire d'État britannique au Commerce international, Elizabeth Truss, et le ministre japonais des Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi, ce vendredi, à Tokyo. (photo: AFP/Kimimasa Mayama)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Royaume-Uni et le Japon ont signé vendredi, à Tokyo, leur accord commercial bilatéral, le premier grand traité du genre post-Brexit pour Londres, alors que d'intenses négociations se poursuivent entre Britanniques et Européens. Couvrant des secteurs allant du textile aux nouvelles technologies, en passant par le fromage et des pièces automobiles, cet accord, qui avait été annoncé le 11 septembre, à Londres, reproduit en grande partie l'accord UE-Japon existant, qui ne s'appliquera plus au Royaume-Uni, à compter du 1er janvier.

Le texte a été présenté par Londres comme le moyen d'augmenter les échanges commerciaux avec le Japon de 15,2 milliards de livres sterling (16,8 milliards d'euros au cours actuel). L'accord entrera en vigueur le 1er janvier, pour coïncider avec la fin de la période de transition avec l'Union européenne après le Brexit, qui a démarré le 31 janvier 2020. Le Royaume-Uni et l'UE ont repris jeudi des négociations difficiles sur leurs futures relations commerciales, après une semaine de paralysie. Il s'agit pour les deux parties d'éviter un chaos économique à la fin de l'année, alors que des points de friction importants subsistent.

«Des avantages sur mesure»

L'accord nippo-britannique a été signé lors d'une brève cérémonie en présence de la ministre britannique du Commerce international Liz Truss et du ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi. Le Parlement japonais devra encore ratifier l'accord d'ici la fin de l'année pour qu'il entre en vigueur. Le commerce entre le Royaume-Uni et le Japon a représenté plus de 30 milliards de livres sterling l'année dernière, a rappelé le gouvernement britannique. C'est cependant très peu comparé aux échanges commerciaux entre Londres et l'UE (près de 700 milliards de livres en 2019).

Dans un communiqué publié en amont de la signature, Londres n'a pas manqué de souligner les avantages de l'accord avec Tokyo par rapport aux arrangements du passé avec l'UE, cela clairement à des fins de politique intérieure. «Façonné par la Grande-Bretagne», il va «au-delà de l'accord avec l'UE» et garantit «des avantages sur mesure aux citoyens et aux hommes d'affaires britanniques», selon le communiqué. Il sécurise aussi des gains majeurs «qui seraient impossibles avec une appartenance à l'UE», a encore insisté Londres. Il ouvre enfin la voie pour le Royaume-Uni à des «liens plus étroits» avec onze pays du Pacifique dans le cadre du traité commercial transpacifique (CPTPP).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ClearView le 23.10.2020 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lu l'accord: il 'y a en réalité rien dedans que la G-B n'aurait pas eu en restant dans l'EU, car l'EU a un accord commercial quasi identique avec la Japon. En fait, ils ont quasiment repris mot pour mot le texte de l'accord existant entre l'EU et le Japon. Mais les lobbies pro-Brexit aiment bien se faire mousser et faire croire à leurs électeurs qu'ils sont les meilleurs.

  • Patrick.F le 23.10.2020 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut maintenant qu'ils négocient en solo avec toutes les autres puissances. Dire que ça va être plus avantageux, c'est moins sûr!... Mais, connaissant leur détermination, ils survivront!

  • Pragmatik le 23.10.2020 06:24 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations au Royaume-Uni,! Ils vont très bien s'en sortir. Surtout sans le poids de la machine européenne et de sa tonne de fonctionnaires surpayes et sous taxés. Bravo!

Les derniers commentaires

  • L'argonaute le 25.10.2020 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'union européenne est un leurre. Elle n'existera jamais tant que nous n'harmoniserons pas la fiscalité. Et que nous ne supprimerons pas l'évasion fiscale

  • George Lemercier le 24.10.2020 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont évolués plus vite sans toute la bureaucratie de BXL qui ne sert qu'à engraisser le compte en banque des fonctionnaires .

  • lecteur le 24.10.2020 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vivement une Europe sans UK

  • Léon le 24.10.2020 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg doit aussi sortir de l’UE c’est un gouffre financier énorme et toujours aux ordres de Bruxelles.

  • bonsens le 24.10.2020 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr! C’est juste du bla bla-bla-bla car ils n’ont pas le courage de faire marche arrière