Vote en Biélorussie

09 août 2020 09:24; Act: 10.08.2020 12:56 Print

Loukachenko fait face à une opposition surprise

En Biélorussie, considérée comme la dernière dictature d'Europe, l'élection présidentielle se tient dimanche. Mais l'opposition ne se fait aucune illusion.

storybild

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche matin. (photo: AFP/Sergei Gapon)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Biélorusses ont commencé à voter dimanche dans une élection présidentielle qui voit l'autoritaire Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis plus d'un quart de siècle, affronter une jeune opposante inattendue. Le scrutin de dimanche, qui s'est ouvert à 8h (7h au Luxembourg) et doit se dérouler jusqu'à 20h (19h au Luxembourg), a été précédé d'un vote anticipé depuis mardi, qui a enregistré une participation de 41,7% selon les autorités.

Le pouvoir a redoublé d'efforts pour enrayer l'essor de Svetlana Tikhanovskaïa, arrêtant samedi la cheffe de son QG de campagne, interpellant brièvement le même jour une autre alliée de premier plan de l'opposante et dénonçant depuis fin juillet un complot d'opposants et mercenaires russes pour mettre le pays à feu et à sang. Mais Svetlana Tikhanovskaïa, enseignante d'anglais de 37 ans, a tenu bon, bien qu'elle ait «peur tous les jours». Ses partisans se rendaient samedi matin aux urnes portant des masques sanitaires et surtout des bracelets blancs, en signe de reconnaissance à la demande de Mme Tikhanovskaïa, qui les a également conviés à envoyer des photos de leurs bulletins afin d'organiser un comptage des votes indépendant.

Elle affirme ne pas avoir d'illusions quant au résultat car des «fraudes éhontées» ont déjà été perpétrées selon elle au moment du vote anticipé. D'autant que le nombre des observateurs indépendants a été réduit au minimum. Les résultats doivent être annoncés dans la nuit ou lundi. Des manifestations de détracteurs du pouvoir ne sont pas à exclure, si l'opposition juge le scrutin falsifié. M. Loukachenko a quant à lui clairement laissé entendre qu'il n'hésiterait pas à les disperser.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 09.08.2020 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Courageuse... même si c'est David contre Goliath

  • vdv le 09.08.2020 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour son courage

  • JDCJDR le 09.08.2020 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça c’est une surprise !

Les derniers commentaires

  • vdv le 09.08.2020 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour son courage

  • NoComent le 09.08.2020 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Courageuse... même si c'est David contre Goliath

  • JDCJDR le 09.08.2020 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça c’est une surprise !