Grosses intempéries

21 janvier 2020 08:07; Act: 21.01.2020 10:12 Print

Une violente tempête a fait trois morts en Espagne

D'importants dégâts sont à déplorer dans l'est de l'Espagne, après le passage de la tempête Gloria, ces derniers jours. Des écoles sont restées fermées.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Trois personnes sont mortes en Espagne et près de 200 000 élèves étaient privés de classe en raison de la tempête Gloria qui frappe principalement l'est du pays, a-t-on appris lundi auprès des autorités locales. «Une femme sans-abri de 54 ans, de nationalité roumaine, a été découverte morte, apparemment d'hypothermie, ce matin dans un parc» de Gandie, au sud de Valence, a indiqué un porte-parole de la mairie. Un Espagnol de 63 ans a par ailleurs été découvert mort dimanche après-midi dans le village de Pedro Bernardo, dans la région de Castille-et-Léon, a indiqué à l'AFP son maire, David Segovia. «Il gisait par terre dans sa propriété, touché à la tête à cause de la chute de tuiles provoquée par la neige».

Dans la soirée, le président de la région de Valence, Ximo Puig, a présenté ses condoléances à la famille d'une victime décédée dans un village. Selon la presse locale il s'agit d'un homme de 71 ans décédé d'hypothermie. Une grande partie de l'est de l'Espagne (Catalogne, région de Valence), ainsi que l'archipel des Baléares, ont été placées en alerte rouge ou orange en raison de cette tempête qui provoquait de fortes rafales de vent froid et des chutes de neige. Selon l'Agence météorologique espagnole, cette tempête devrait durer jusqu'à mercredi.

Dans la région de Valence, 194 municipalités ont décidé de fermer les écoles lundi, ce qui affectait plus de 191 300 élèves, a annoncé le gouvernement régional. L'aéroport touristique d'Alicante, qui avait été fermé la semaine dernière à cause d'un incendie, a dû fermer de nouveau, dimanche après-midi, et lundi, en raison de cette tempête, a indiqué son gestionnaire (Aena) sur son compte Twitter. Plusieurs autoroutes ou lignes ferroviaires étaient également perturbées par ces intempéries.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gloria le 21.01.2020 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Que l'on ne vienne pas demander d'avoir pitié pour ces gens qui dont des selfies

  • nawak le 21.01.2020 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ce besoin de faire des photos et des selfies, c'est exaspérant....

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 21.01.2020 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus mers et océans chauffent à cause du réchauffage, plus on va avoir des tempêtes comme ça, tout le monde le sait. Ce n'est que le début et va va encore s'aggraver terriblement après ...

Les derniers commentaires

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 21.01.2020 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus mers et océans chauffent à cause du réchauffage, plus on va avoir des tempêtes comme ça, tout le monde le sait. Ce n'est que le début et va va encore s'aggraver terriblement après ...

  • Easyrider le 21.01.2020 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas tenter le diable

  • Gloria le 21.01.2020 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Que l'on ne vienne pas demander d'avoir pitié pour ces gens qui dont des selfies

    • Claude le 21.01.2020 13:20 Report dénoncer ce commentaire

      La preuve que le monde va mal

  • nawak le 21.01.2020 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ce besoin de faire des photos et des selfies, c'est exaspérant....