Geneviève de Fontenay

16 décembre 2019 15:02; Act: 16.12.2019 15:37 Print

Des trans à Miss France? «Il n'y a plus de limites!»

Questionnée par l'humoriste controversée «Marie S'infiltre», l'ancienne présidente du Comité Miss France n'a pas caché son amertume face à l'élection de cette année.

Sur ce sujet
Une faute?

Voir cette publication sur Instagram

@gigihadid on t’attend pour le thé t’es où?

Une publication partagée par Marie S'Infiltre (@mariesinfiltre) le

Après s'être faufilée dans le défilé Chanel et la marche contre les violences faites aux femmes à Paris, c'est à la demeure de Geneviève de Fontenay que «Marie S’infiltre» s'est attaquée. Et elle n'aura pas été déçue: coup de gueule assuré pour l'octogénaire qui se dit «choquée» par les candidates choisies pour cette édition 2019.

«À mon avis c'est pas un grand cru cette année» s'insurge de Fontenay, en parcourant avec Marie la photo complètement «ratée» du casting dirigé par Sylvie Tellier. «Elles arrivent avec des robes transparentes, des décolletés ras-la-fouf'... elles s'offrent!», fusille-t-elle.

«Je suis très inquiète de voir ça»

L'indignation monte davantage lorsqu'elle lit que Sylvie Tellier déclare «ne pas s'opposer à l'éventualité d'une Miss France transgenre», selon Le Parisien. C'est la douche froide pour la dame au chapeau: «J'étais scotchée... Mais comment elle a pu dire ça, elle qui a été Miss France et qui est une femme?», se sentant trahie par la directrice générale du concours.

«Je suis très inquiète quand je vois tout ça, il n'y a plus de limites à rien!» avant de déclarer que Miss France d'aujourd'hui est à des années lumière de la France véritable.

(sl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 16.12.2019 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    Réaction spontanée et pleine de bon sens de Geneviève de Fontenay qui incarne ici une "vieille France" aimée et respectée. N'en arrive-t-on pas à des aberrations sous couvert de lutte contre toute forme de discrimination et sous la pression de lobbies de plus en plus agressifs et exigeants ?

  • Pascal le 16.12.2019 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ella a parfaitement raison!

  • Papagallo57 le 16.12.2019 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cette femme nous manque

Les derniers commentaires

  • Audimat toujours le 17.12.2019 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui on veut banaliser des choses qui ne devrait pas l'être.

  • avis le 16.12.2019 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord avec cette grande dame, les valeurs se perdent...

    • jane loubet le 17.12.2019 08:28 Report dénoncer ce commentaire

      tout à fait d'accord.. nous n'avons plus aucun repaire et nous ne nous reconnaissons plus dans cette société où il n y a plus ni respect, ni valeurs ;)

  • FullmétalJF le 16.12.2019 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    Réaction spontanée et pleine de bon sens de Geneviève de Fontenay qui incarne ici une "vieille France" aimée et respectée. N'en arrive-t-on pas à des aberrations sous couvert de lutte contre toute forme de discrimination et sous la pression de lobbies de plus en plus agressifs et exigeants ?

  • Pascal le 16.12.2019 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ella a parfaitement raison!

  • Papagallo57 le 16.12.2019 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cette femme nous manque