Enchères

24 février 2020 10:24; Act: 24.02.2020 11:06 Print

La Joconde en Rubik's cube partie à 480 000 euros

La Joconde en Rubik's cube d'Invader, assemblée avec près de 300 Rubik's Cubes, a été adjugée 480 200 euros dimanche soir.

storybild

«Rubik Mona Lisa», réalisée en 2005, a multiplié par quatre son estimation (entre 120 000 et 150 000 euros) lors d'une vente à Paris. (photo: AFP/Francois Guillot)

Sur ce sujet
Une faute?

La Joconde en Rubik's cube d'Invader, assemblée avec près de 300 Rubik's Cubes, a été adjugée 480 200 euros dimanche soir chez Artcurial, un record du monde pour la série de «tableaux objets» de l'artiste de rue, a annoncé la maison d'enchères. «Rubik Mona Lisa», réalisée en 2005, a multiplié par quatre son estimation (entre 120 000 et 150 000 euros) lors d'une vente consacrée à l'art urbain à la maison Artcurial aux Champs-Élysées à Paris, qui a dispersé plusieurs œuvres de grands street artistes contemporains.

La Joconde en Rubik's cube, qui réinterprète à l’ère moderne le célèbre tableau de Léonard de Vinci, est entièrement composée avec ces cubes magiques 3D, objet emblématique des années 80. Invader, de son vrai nom Franck Slama, s’est fait connaître avec ses «invasions» dans les rues de plus de 65 villes dans 33 pays.

Spécialité

Il a même donné un nom à un courant caractérisant ses œuvres «tableaux-objets»: le «Rubikcubisme». «Rubik Mona Lisa» deviendra la première pièce d’une nouvelle série revisitant les plus grands tableaux de l’histoire de l’art: les «Rubik Master Pieces».

Du Déjeuner sur l’Herbe d’Édouard Manet à l’Origine du Monde de Gustave Courbet, Invader a déjà reproduit diverses œuvres picturales en Rubik's cube. Depuis 2005, de nombreuses expositions ont été consacrées à l'artiste urbain.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ARTDELUXEORG le 24.02.2020 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Alors 300 Rubiks cube à 5 euros pièce est égal à 1500 euros, peut-être une petite semaine de travail pour la conception vendu à 480 000 c'est plutôt pas mal comme bénéfice !!! C'est ça la vie d'artiste !!!

  • artiste le 24.02.2020 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    qui en veut un, je le fais à 10000€ ;)

  • Albert le 24.02.2020 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Je dis bravo l'Artiste ! Pour ma part, je trouve çà laid, mais au moins il y a plus d'un couillon qui est prêt à faire un investissement au dessus de 120 000.-€ !!!!

Les derniers commentaires

  • TontonB le 25.02.2020 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un faux en plus

  • UnCentMax le 24.02.2020 19:57 Report dénoncer ce commentaire

    Dieu que c'est laid... C'est aussi moche que l'oeuvre créée par Intelligence Artificielle...

  • Albert le 24.02.2020 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Je dis bravo l'Artiste ! Pour ma part, je trouve çà laid, mais au moins il y a plus d'un couillon qui est prêt à faire un investissement au dessus de 120 000.-€ !!!!

  • artiste le 24.02.2020 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    qui en veut un, je le fais à 10000€ ;)

  • ARTDELUXEORG le 24.02.2020 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Alors 300 Rubiks cube à 5 euros pièce est égal à 1500 euros, peut-être une petite semaine de travail pour la conception vendu à 480 000 c'est plutôt pas mal comme bénéfice !!! C'est ça la vie d'artiste !!!

    • @pénible le 24.02.2020 17:48 Report dénoncer ce commentaire

      Le prix d'une toile d'un artiste côté n'a jamais été fixé en fonction des achats des "matières premières", pinceaux, chiffons ... C'est quoi ce délire ?