Décès

06 août 2018 11:33; Act: 06.08.2018 16:22 Print

Le chef français Joël Robuchon est décédé

L'un des grands noms de la gastronomie française s'est éteint lundi à l'âge de 73 ans, des suites d'un cancer.

storybild

Joël Robuchon était âgé de 73 ans.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La gastronomie française est en deuil. L'un de ses fers de lance, Joël Robuchon est mort d'un cancer, lundi. Il était âgé de 73 ans. «Meilleur Ouvrier de France » en 1976, «Chef de l'année» en 1987, « Cuisinier du siècle » en 1990, le chef cuisinier collectionnait les titres. Il était par ailleurs le détenteur du plus grand nombre d'étoiles au guide Michelin dans le monde.

Des personnalités françaises aux anonymes, des milliers de personnes ont partagé leur hommage sur les réseaux sociaux. Cette année 2018 avait déjà été marquée par la mort de Paul Bocuse, autre grand nom de la cuisine hexagonale.

«Un des maîtres incontestés de la gastronomie mondiale vient de nous quitter», a ainsi réagi sur son compte Twitter la cheffe étoilée Anne-Sophie Pic.

Le grand chef haut-savoyard Marc Veyrat s'est dit «effondré» sur Cnews. «C'était le cuisinier qui avait instauré la rigueur en cuisine. C'était quelqu'un d'extraordinaire, d'une gentillesse hors du commun, et d'une solidarité vis-à-vis des cuisiniers exceptionnelle».

Plus tard sur l'antenne de RTL, celui qui était très proche de Joël Robuchon a expliqué: «Il était malade et je pense qu'il nous le cachait. Il nous disait qu'il faisait une cure d'amaigrissement».

Également détenteur de trois étoiles, le chef Éric Frechon a souligné l'«immense» apport de ce chef qui, plutôt que de s'habiller en blanc, préférait se vêtir de noir pour cuisiner.

Le chef des cuisines du Palais de l'Élysée a également publié un hommage.

Son ami, l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, a lui salué sa «fidélité», «aux siens, à son métier, à ses apprentis, à la France».

(L'essentiel)