Manifestation en France

11 janvier 2020 18:18; Act: 11.01.2020 18:24 Print

Philippe «disposé à retirer» l'âge pivot de 64 ans

Edouard Philippe s'est dit samedi «disposé à retirer», sous conditions, l'âge pivot de 64 ans du projet de réforme des retraites dans un courrier aux partenaires sociaux.

storybild

«Je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée». (photo: AFP/Lionel Bonaventure)

Sur ce sujet
Une faute?

Edouard Philippe s'est dit samedi «disposé à retirer», sous conditions, l'âge pivot de 64 ans du projet de réforme des retraites dans un courrier aux partenaires sociaux, un geste bien accueilli par les syndicats réformistes alors que les opposants ont battu le pavé dans la plupart des grandes villes de France.

«Je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée, consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre de 64 ans en 2027», indique le Premier ministre dans ce courrier envoyé au lendemain de bilatérales avec les syndicats à Matignon, tout en maintenant le principe d'un âge d'équilibre dans la réforme.

Ambition de l'équilibre

Ce retrait est sous conditions: le Premier ministre propose qu'une «conférence de financement» soit réunie avec les partenaires sociaux pour «proposer les mesures permettant d'atteindre l'équilibre financier en 2027». Faute d'accord de cette conférence d'ici «la fin du mois d'avril 2020», le gouvernement prendra par ordonnance les mesures nécessaires pour atteindre cet équilibre en 2027, indique la lettre.

La CFDT, premier syndicat en France et favorable au système universel par points, avait fait une «ligne rouge» de cet âge pivot incitant les Français à partir à 64 ans en 2027 sous peine de se voir infliger un malus.

Sept interpellations

Dès l'annonce du gouvernement, la centrale a «salué le retrait de l'âge pivot du projet de loi, retrait qui marque la volonté de compromis» de l'exécutif. Elle affiche dans un communiqué sa volonté de «poursuivre les discussions dans le cadre proposé» et indique qu'elle s'inscrira «dans la conférence de financement dont elle a proposé le principe».

«Le retrait de l'âge pivot est une bonne chose qui permet de discuter sereinement de l'équilibre», a abondé le secrétaire général de l'Unsa, Laurent Escure. «Cela va permettre d'avancer sur le reste de la réforme, pour obtenir des compensations, des garanties, des avancées», a-t-il déclaré à l'AFP

Au 38e jour de mobilisation contre le projet de réforme, plusieurs dizaines de milliers de manifestants - 150 000 selon la CGT - défilaient samedi après-midi dans la capitale entre Nation et République. Devant le cortège syndical bon enfant, plusieurs centaines de manifestants, dont certains masqués ou cagoulés, ont brisé des vitrines, saccagé une banque, incendié du mobilier urbain et jeté des projectiles en direction des forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène. La police faisait part de sept interpellations à 17h30.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roboberta Mytomanskaya le 11.01.2020 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les syndicats ne sont pas d'accord le Président doit décider tout seul c'est tout. Chez nous aussi en URSS/Russie notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch a augmenté l'âge de la retraite sans rien demander à personne il n'avait pas le choix !!!

  • lynn le 11.01.2020 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle perte de temps et d’énergie! Pourquoi? Pour faire marche arrière! Des mois de travail qui partent aux ordures petit à petit!

  • Ronaldo 1998 le 12.01.2020 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce gouvernement cherche à nous appauvrir plus que l on est déjà heureusement qu il y ait le Luxembourg pour nous frontaliers à un prix bien sûr car la route et le travail d un smicar sans diplôme est vraiment difficile mais pas le choix merci le Luxembourg

Les derniers commentaires

  • Luxo le 13.01.2020 22:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bien sur que certains vont perdre leurs privilèges et avantages, mais d'autres le plus mal lotis vont avoir la garantie d'une retraite à 1000 € par mois, puis 80% du salaire minium, alors qu'actuellement certains retraités survivent avec 300 ou 600 € mensuel en France. Pourquoi un fonctionnaire qui pilote son TGV en mode automatique et travail moins de 30H par semaine devrait partir en retraite à 55 ans alors que l'ouvrier d'usine ou du bâtiment au SMIC français devrait attendre 64 ans?

  • reve le 13.01.2020 18:05 Report dénoncer ce commentaire

    il faut tout de meme se rendre compte que le régime actuel, avec tous ces privilèges (qui datent souvent d'après guerre) ne peuvent plus être maintenus (temps de travail largement diminué, travail moins pénible, etc ...), et ne concernent qu'une minorité payé par nos impots. Par contre les salaires nets, sont beaucoup trop bas pour vivre décemment, et je ne parle pas des petites retraites qui n'ont pas bougé depuis 2013 (sauf une baisse pendant environ 1 an) sous les socialistes. Donc salaires bas = retraite à point basse cqfd.

  • nico le 12.01.2020 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça change rien, cette réforme est pourrie...j'espère que la mobilisation va Continuer. de toute façon la cfdt est peu représenté dans les grévistes...

    • MAX57 le 12.01.2020 23:57 Report dénoncer ce commentaire

      La CFDT signe des accords avec le pouvoir, mais la base à la SNCF et la RATP sont en grève, donc cette réforme va passer avec la signature d'un ou deux syndicats, c'est à dire par une minorité, ça aurait été plus juste de faire un référendum.

  • tumuc le 12.01.2020 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    18 mois avec un personnage qui a (oublié )de déclarer ses emploies pour finir avec un recul ,qu 'elle gouvernement d'incompétent ................................

  • gege57 le 12.01.2020 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est quand même pas compliqué de convoque tous le monde et de se mettre à table pour discuter sérieusement sans penser au lobbies........cela evitera de nommer légion d honneur des patrons de capitalisation des retraites ......quel amateurisme de la part de se gouvernement. et maintenant pour empêcher qu il y est trop de monde dans la rue tu envoies une police violente .... un régime universel ou règne regime particulier alors autant rien faire . mettre tout a plat que ça soit à haut niveau qu en bas .distribution de la richesse .

    • reve le 13.01.2020 17:53 Report dénoncer ce commentaire

      la retraite à point pour tous (y compris ceux au gouvernement), c'est le Président qui l'a dit. Vous avez entendu des responsables des syndicats et gouvernement être d'accord la dessus ?