Tuée par des chiens en France

16 janvier 2020 19:54; Act: 17.01.2020 10:41 Print

«Que s'est-​​il passé entre 13h et 13h30?»

Les circonstances de la mort d'Elisa, tuée par des chiens en novembre dernier, restent floues. L'équipe de chasse à courre nie avoir été présente à ce moment-là.

Sur ce sujet
Une faute?

Le mystère continue de s'épaissir autour de la mort d'Elisa, cette femme enceinte retrouvée morte en forêt, mi-novembre dans le nord de la France. L'autopsie a déjà confirmé que la victime avait succombé aux morsures de plusieurs chiens «aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu'à la tête, certaines morsures étant ante mortem et d'autres post mortem.»

Il s'agit désormais de déterminer quels sont les animaux impliqués dans le drame et qui sont leurs propriétaires. Des prélèvements ont été effectués sur 67 chiens: les 62 qui participaient à une chasse à courre dans les environs, et les cinq appartenant à Elisa et son compagnon. Les résultats devraient être connus en février.

L'équipage de la chasse à courre

En attendant, les enquêteurs cherchent à établir plus précisément la chronologie du drame. Selon l'autopsie, Elisa est décédée entre 13h et 13h30. L'équipage du Rallye la Passion, qui participait ce jour-là à une chasse à courre à proximité, est arrivé à 13h sur les lieux. Mais il affirme n'avoir pas commencé son activité avant 13h30. «Que s'est-il passé entre 13h et 13h30?», s'interroge L'Union.

Pour l'heure, les enquêteurs ont déjà pu écarter deux pistes: celle de Christophe, le compagnon de la victime, dont les déclarations coïncident avec les constatations faites sur place par les policiers. Et celle du promeneur et de son malinois, qu'Elisa avait croisés une heure avant sa mort. Le parquet de Soissons a fait savoir au journal régional qu'il n'était en possession d'«aucun nouvel élément communicable».

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoRemorse le 16.01.2020 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ça me semble mal engagé cette affaire. L'omerta dans le milieu de la chasse!

  • Nico57 le 16.01.2020 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est les chiens de chasse c’est sure en meute un chien est une arme

  • borko le 16.01.2020 22:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    déjà "chasse à courre" est-ce que les cerfs avaient été prévenus par le suzerain? Et que diable faisait donc un manant sur cette courre?

Les derniers commentaires

  • CQFD le 17.01.2020 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois qu'il s'agit avant tout de ne pas faire un précédant dont les "anti-chasse" pourraient se servir pour tenter de faire abolir cette horreur d'une autre époque

    • Toxik le 17.01.2020 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      en effet, les abattoirs ''modernes'' sont une horreur d'une autre époque

    • Pompoko57 le 17.01.2020 14:07 Report dénoncer ce commentaire

      N'importe quoi en chasse à cour les chiens peuvent s'entretuer mais jamais ne s'en prennent aux hommes

  • BBQ Express le 17.01.2020 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas un accident mais plutôt un meurtre déguisé.

  • Rhâkham le 16.01.2020 23:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ben il aura fallu 2 mois pour découvrir que les chasseurs, dont les chiens étaient suspectés, avaient fort opportunément pris des photos horodatées avec leurs smartphones... En tout cas à ce train de sénateur la famille ne risque pas de connaitre la vérité de sitôt...

    • doubt x le 17.01.2020 12:19 Report dénoncer ce commentaire

      Ou vous avez lu ce genre d'info? Car je n'ai jamais lu ce genre d'info nulle part même en faisant une recherche rapide sur un moteur de recherche.

  • NoRemorse le 16.01.2020 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ça me semble mal engagé cette affaire. L'omerta dans le milieu de la chasse!

  • borko le 16.01.2020 22:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    déjà "chasse à courre" est-ce que les cerfs avaient été prévenus par le suzerain? Et que diable faisait donc un manant sur cette courre?