En France

08 janvier 2020 14:41; Act: 08.01.2020 15:38 Print

Sarkozy sera jugé pour corruption en octobre

Les dates du procès de l'ancien président de la République ont été fixées. Nicolas Sarkozy sera sur le banc des accusés, du 5 au 22 octobre.

storybild

Nicolas Sarkozy sera sur le banc des accusés à l'automne. (photo: AFP/Ludovic Marin)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour la première fois sous la Ve république, un ancien président de la République sera jugé pour corruption: le procès de Nicolas Sarkozy dans l'affaire dite des «écoutes» se tiendra du 5 au 22 octobre, a décidé mercredi le tribunal correctionnel de Paris. M. Sarkozy est soupçonné d'avoir tenté d'obtenir début 2014, par l'entremise de son avocat Thierry Herzog, des informations secrètes auprès de Gilbert Azibert, alors haut magistrat, dans une procédure concernant la saisie de ses agendas en marge de l'affaire Bettencourt (soldée pour lui par un non-lieu en 2013) et ce, en échange d'un coup de pouce pour un poste à Monaco.

Le procès se tiendra quatre après-midi par semaine du 5 au 22 octobre devant la 32e chambre correctionnelle, après une audience intermédiaire fixée au 17 juin prochain. La Cour de cassation avait rejeté en juin les derniers recours formés par l'ancien chef de l'État, son avocat et ami Thierry Herzog et l'ex-haut magistrat de la Cour de cassation Gilbert Azibert, qui tentaient d'éviter un procès. Leurs avocats n'ont pas souhaité faire de commentaires mercredi.

«Un délinquant chevronné»

Nicolas Sarkozy, retiré de la vie politique depuis sa défaite à la primaire de la droite fin 2016, doit également être jugé dans les prochains mois pour «financement illégal» de sa campagne de 2012 dans l'affaire Bygmalion. Les dates de ce second procès ne sont pas encore connues. Au terme de leur instruction, les juges avaient ordonné le 26 mars 2018 un procès pour «corruption» et «trafic d'influence» contre les trois hommes, conformément aux réquisitions du parquet national financier (PNF). MM. Herzog et Azibert seront aussi jugés pour «violation du secret professionnel».

Dans un réquisitoire sévère en octobre 2017, le PNF avait comparé les méthodes de Nicolas Sarkozy à celles d'«un délinquant chevronné» et stigmatisé les nombreux recours intentés par ses avocats qui avaient «paralysé» l'instruction. L'affaire trouvait son origine dans les interceptions de conversations téléphoniques de l'ex-chef de l'État avec son avocat, diligentées dans le cadre de l'enquête sur les accusations de financement libyen de sa campagne de 2007.

Les policiers avaient découvert que Nicolas Sarkozy utilisait un portable secret ouvert au moyen d'une carte prépayée sous l'alias de «Paul Bismuth» pour communiquer avec un unique interlocuteur: son avocat. Les écoutes policières, socle de l'accusation, avaient été validées par la Cour de cassation en mars 2016. Mais elles devraient encore alimenter une âpre bataille à l'ouverture du procès.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Martine le 08.01.2020 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un Pablo Escobar qui fut président de la France

  • baboun le 08.01.2020 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la S.A Heine au Luxembourg a été créée avec l'autorisation du Ministre Sarkosy à l'époque pour les retrocommissions des ventes de sous-marins afin de financer la campagne prise Balladur.

  • Le Daron toujours censuré le 08.01.2020 17:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On devrait convoquer Paul Bismuth pour innocenter le mis en cause.

Les derniers commentaires

  • benji le 08.01.2020 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On tient un lanceur d’alertes on dirait !!

  • benji le 08.01.2020 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est bonne

  • benji le 08.01.2020 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Balkany va avoir de la compagnie on dirait !!!

  • Le Daron toujours censuré le 08.01.2020 17:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On devrait convoquer Paul Bismuth pour innocenter le mis en cause.

  • moi le 08.01.2020 17:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un président qui a fait beaucoup de bonnes choses