À Paris

05 juin 2020 12:47; Act: 05.06.2020 16:55 Print

Seins nus contre «le calvaire» des vaches

Des militantes de la défense des animaux ont manifesté topless, vendredi, à Paris, pour dénoncer la manière dont les vaches laitières sont traitées.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

À deux jours de la fête des Mères, des militantes de l'association Peta ont manifesté seins nus vendredi matin, à Paris, place de la Nation, pour dénoncer "le calvaire" des vaches dans l'industrie laitière, séparées de leurs veaux à la naissance. «On prend l'occasion de la fête des Mères pour rappeler qu'il y a des millions de vaches qui dans l'industrie laitière souffrent cruellement de la séparation avec leurs petits. Ces animaux tissent des liens forts avec leurs bébés, tout comme nous», s'est indignée auprès de l'AFP, Marie-Morgane Jeanneau, porte-parole de Peta France.

Devant le monument «Le Triomphe de la République», quatre militantes portant des masques en imprimé vache, les mots «lait = cruauté» peints sur leur corps, ont brandi des pancartes avec les slogans «Pas ta mère? Pas ton lait!» et «Sevrez-vous».

«Certaines vaches pleurent pendant des jours»

«Le lait implique la cruelle exploitation du lien mère-enfant. Le lait n'est pas une boisson innocente, blanche comme neige! Mais au contraire extrêmement violente psychologiquement et physiquement pour les vaches qui sont des animaux qui ont un fort instinct maternel», estime Marie-Morgane Jeanneau. «Quand on les sépare de leurs petits, certaines vaches pleurent pendant des jours!»

L'ONG de défense animale revendique «de nombreuses alternatives végétales disponibles aujourd'hui» et déplore aussi que «lorsque la production de lait diminue, les vaches sont à leur tour suspendues et égorgées à l'abattoir pour être transformées en viande hachée bas de gamme».

(L'essentiel/afp)