En France

05 juillet 2020 09:02; Act: 05.07.2020 09:02 Print

Une gendarme de 26 ans tuée lors d’un contrôle

Un chauffard refusant de se soumettre à un contrôle routier a provoqué la mort d’une gendarme, samedi soir dans le Sud-ouest.

Sur ce sujet
Une faute?

[● REVUE de presse ] Une profonde émotion à l'endroit de la famille, des proches et de nos camarades du Lot-et-Garonne...

Publiée par Gendarmerie de Lot et Garonne sur Samedi 4 juillet 2020

Une gendarme française de 26 ans est décédée samedi soir après avoir été heurtée par un véhicule, à la suite d’un refus d’obtempérer pendant un contrôle routier à Port-Sainte-Marie, a-t-on appris auprès du parquet. Le conducteur a été rapidement interpellé après les faits.

Il a été placé en garde à vue à la gendarmerie d’Agen, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Sur sa page Facebook, la gendarmerie de Lot-et-Garonne s’est dite «meurtrie» par le «décès en service» d’une «camarade». Elle a exprimé sa «profonde émotion à l’endroit de la famille, des proches et de nos camarades de Lot-et-Garonne frappés durement en ces terribles circonstances».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • l'amoroso le 05.07.2020 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    ... et pour cela aucune manifestation... si c'était l'inverse ???

  • duvaro le 05.07.2020 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Castaner va mettre l'IGPN sur le coup car c'est certainement la faute de la policière qui a voulu intercepter un citoyen au-dessus de tout soupçon pour une broutille.

  • Casimir le 05.07.2020 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    J'imagine déjà les commentaires de nos amis insoumis : "encore une victime des violences policière" car selon eux, même un simple contrôle routier est déjà le symbole d'une violence d'Etat à l'égard de ses concitoyens. Il est vrai que selon (toujours) nous ne sommes plus en Démocratie !

Les derniers commentaires

  • Basta Ya le 05.07.2020 23:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Filoche, c'est le gars qui pense que tous les français sont contre la police... Vaudrait mieux que tu t'informes un minimum avant de te ridiculiser en public...

  • amorosa le 05.07.2020 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    d'accord avec vous l'amoroso à 2000%,si ç' était l'inverse ils auraient crié à l'injustice et émeutes dans la rue

  • Antoine le 05.07.2020 21:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ou était tout ces bons citoyen avec leurs smartphones??? Ah ben oui c'est vrai on ne filme pas les malfrats seul les policiers n'est ce pas????

  • marley le 05.07.2020 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ahhhh ou sont les manifestations ? Les soutiens des stars genre Yannick Noa ou Omar sy ??? Rien rien et rien Tout est dit Police lives matter

  • Jean II le 05.07.2020 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et toujours le même " blabla " du gouvernement , la punition sera sévère , nous condamnons cet acte avec fermeté et ceci et cela et à titre posthume . Quelle foutaise ... jusqu'à la prochaine , en ce moment peut-être