En France

04 septembre 2020 22:44; Act: 04.09.2020 22:44 Print

Une jument découverte la queue sectionnée

Le phénomène mystérieux des mutilations de chevaux s’accélère depuis quelques semaines. Un cheval a été mutilé dans l’Ain.

storybild

L’attaque qui s'ajoute à une longue liste de chevaux mutilés en France ces derniers mois. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La longue liste de mutilations de chevaux en France s'allonge. Une jument a été découverte la queue sectionnée et la vulve coupée à Val-Revermont dans l'Ain, a-t-on appris jeudi 3 septembre 2020 auprès des gendarmes. «C'est le propriétaire de l'animal qui a constaté les faits mardi et nous en a avisés le lendemain», a précisé à l'Agence France-Presse la gendarmerie de Bourg-en-Bresse, confirmant une information de BFM TV. «La jument se trouvait dans un grand champ très isolé près du lieu-dit Cuisiat.»

L'équidé mutilé a survécu à ses blessures et une autre jument qui se trouvait dans le même pré a été retrouvée indemne. Le bout de la queue de l'animal mutilé était sectionné et sa vulve présentait plusieurs coupures, incompatibles avec des blessures accidentelles, a conclu le vétérinaire appelé par le propriétaire, a ajouté la même source. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Bourg-en-Bresse.

C'est la première fois qu'un cheval est mutilé de la sorte dans l'Ain, selon la gendarmerie. Il y avait eu une suspicion le 28 août au lieu-dit Attignat, avec un cheval blessé au flanc, mais sans pouvoir conclure à l'intervention d'un tiers. Ces mutilations de chevaux survenues dans une vingtaine de départements constituent un défi pour les enquêteurs, ces actes étant le fait de plusieurs auteurs agissant selon différents modes opératoires. Parmi les dernières en date, une jument bretonne de trait a ainsi été victime de mutilations graves (appareil génital entaillé, oreille coupée) et tuée, dans un pré jouxtant des habitations, dans la nuit de mardi à mercredi, à Saint-Tugdual (Morbihan).

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Section en guise de sanction le 05.09.2020 00:30 Report dénoncer ce commentaire

    Queue sectionnée pour cet équidé ? Alors je propose en guise de sanction qu'on fasse la même chose à l'auteur de ces actes ignobles. Dommage qu'aucun cheval ne lui ait donné une ruade lors de ces actes criminels. Un bon coup de sabot pour le mettre hors d'état de nuire. Voilà ce qui serait la meilleure justice...

  • babapat le 05.09.2020 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    celui qui a fait cela on devrait lui faire la même chose

  • C'est pas faux non? le 05.09.2020 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    Que font les flics? ahhh oui on contrôle si on porte bien son masque, c'est vrai...

Les derniers commentaires

  • Maître le 05.09.2020 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut retrouver ces individus. sans prendre à des animaux sans défense et tellement intelligent et sensible. il faut leur faire la même chose pour qu'il comprenne la douleur cruelle et gratuite qu'il ont fait subir à ces chevaux..

  • C'est pas faux non? le 05.09.2020 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    Que font les flics? ahhh oui on contrôle si on porte bien son masque, c'est vrai...

  • marre le 05.09.2020 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j espére de tout coeur qu ils seront retrouvés et qu ils auront la queue aussi coupée.bande de malades a s en prendre des animaux sans défense s appelle de la lachetée cruautée bandes de malades

  • babapat le 05.09.2020 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    celui qui a fait cela on devrait lui faire la même chose

  • Section en guise de sanction le 05.09.2020 00:30 Report dénoncer ce commentaire

    Queue sectionnée pour cet équidé ? Alors je propose en guise de sanction qu'on fasse la même chose à l'auteur de ces actes ignobles. Dommage qu'aucun cheval ne lui ait donné une ruade lors de ces actes criminels. Un bon coup de sabot pour le mettre hors d'état de nuire. Voilà ce qui serait la meilleure justice...