France/Grand Est

28 septembre 2020 12:52; Act: 28.09.2020 13:30 Print

La Meuse remonte, le réacteur peut redémarrer

CHOOZ - Un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Chooz (Ardennes), à l'arrêt depuis le 24 août, en raison du faible débit de la Meuse, a été remis en service, lundi.

storybild

La décision de fermer durant l'été les deux réacteurs ardennais avait été prise en application d'un accord transfrontalier entre la France et la Belgique. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Chooz (Ardennes), à l'arrêt depuis le 24 août, en raison du faible débit de la Meuse, a été remis en service, lundi matin, a annoncé la centrale. «La pluviométrie favorable de ces derniers jours a permis le franchissement des seuils de débit d'eau et par conséquent les opérations de redémarrage», indique la centrale EDF, dans un communiqué.

«La disponibilité de l'unité de production n°2, actuellement à l'arrêt depuis le 21 août, pourrait être retrouvée prochainement en fonction des prochains épisodes pluvieux», souligne-t-elle. La décision de fermer durant l'été les deux réacteurs ardennais avait été prise en application d'un accord transfrontalier entre la France et la Belgique. Ce texte détermine les seuils de débit d'eau de la Meuse pour permettre aux utilisateurs belges comme les industriels, les acteurs du tourisme ou les collectivités locales de disposer en permanence d'une ressource en eau suffisante, rappelle EDF, dans le magazine de la centrale disponible en ligne.

Située en bord de fleuve

Selon cet accord, lorsque la moyenne sur douze jours glissants du débit aval journalier de la Meuse descend en dessous de 22 m³/seconde, une unité de production doit être arrêtée. Si le débit sur douze jours glissants passe sous les 20 m³/seconde, les deux unités de production doivent être arrêtées. En termes de sûreté nucléaire, le débit de la Meuse nécessaire pour garantir le refroidissement des installations est de l'ordre de 6 m³/seconde. La centrale nucléaire de Chooz, située en bord de fleuve, est dotée de deux réacteurs de 1 450 MW chacun, mis en service en 1996 et 1997.

Avec 17,9 milliards de kilowattheures produits en 2019, elle représente près de 4,7% de la production nucléaire française d'EDF, selon les chiffres disponibles sur le site d'EDF.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gazeleau le 28.09.2020 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Moralité: Si vous êtes contre le nucléaire, buvez l'eau ;-)

  • luxo le 28.09.2020 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne nouvelle que le niveau d’eau remonte. De plus on pourra réduire la production des centrales au charbon.

  • L'eau c'est la vie et l'énergie le 29.09.2020 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    Donc le problème de l'eau induira des problèmes d'énergie. Les centrales à refroidir, les barrages, certaines usines etc... mais bon quelques semaines de restrictions en été et hop plus de problème....

Les derniers commentaires

  • L'eau c'est la vie et l'énergie le 29.09.2020 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    Donc le problème de l'eau induira des problèmes d'énergie. Les centrales à refroidir, les barrages, certaines usines etc... mais bon quelques semaines de restrictions en été et hop plus de problème....

  • Quidam le 28.09.2020 22:46 Report dénoncer ce commentaire

    Ces dernières années, ils ont dû couper les centrales chaque été, alors qu'avant, ils n'y avait pas d'interruption. Toutes les autres centrales nucléaires en Europe doivent respecter le même principe et couper les cœurs nucléaires quand le débit d'eau passe sous un certain niveau. C'est important pour éviter un Fukushima européen.

  • gazeleau le 28.09.2020 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Moralité: Si vous êtes contre le nucléaire, buvez l'eau ;-)

    • Nestor D. le 28.09.2020 21:20 Report dénoncer ce commentaire

      Quelle eau? De l'eau de source, ou de l'eau de la Meuse? Cette dernière étant pas tellement potable.

  • luxo le 28.09.2020 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne nouvelle que le niveau d’eau remonte. De plus on pourra réduire la production des centrales au charbon.

    • Alex Volta le 28.09.2020 14:31 Report dénoncer ce commentaire

      oui, comme ça on aura à nouveau du courant électrique au Luxembourg