Problème sur les rails

14 janvier 2020 09:07; Act: 14.01.2020 10:23 Print

Les trains vers Luxembourg bloqués à Arlon

LUXEMBOURG/ARLON - Aucun train ne circule entre Arlon et Luxembourg, ce mardi matin, en raison d'un problème côté belge.

Sur ce sujet
Une faute?

À chaque jour une nouvelle galère. Aujourd'hui, ce sont les frontaliers qui viennent en train depuis la Belgique qui subissent. Les trains vers le Luxembourg sont à l'arrêt en raison d'un problème technique. Les CFL confirment sur leur compte Twitter et indiquent que des bus de substitution sont mis en place jusqu'à Arlon, d'où les voyageurs peuvent récupérer le train vers Bruxelles.

«Des centaines d'usagers sont bloqués à Arlon à cause d'un seul train bloqué suite à un freinage d'urgence», explique un lecteur de L'essentiel dont l'épouse est à bord. «Elle se trouvait dans le train de 8h31 pour Luxembourg. Les passagers sont furieux».

Une solution alternative a finalement été proposée. «Mon épouse est remontée dans un train parti vers Luxembourg à 9h11 avec 40 minutes de retard». D'après ce lecteur, le contrôleur SNCB a expliqué aux passagers qu'un «freinage d'urgence probablement lié à un dépassement de signal» a entraîné les problèmes.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Y aurait comme un probleme le 14.01.2020 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ca fait deja la deuxieme fois en peu de temps qu'il y a un depassement de signal à cet endroit. Soit les conducteurs ont besoin de prendre un cafe, soit il y a un probleme avec le feu (positionnement ou fonctionnement).

  • une privatisation en vue le 14.01.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une stratégie de base pour une privatisation des actifs de l etat est de détruire la qualité des services, allonger les temps de transport, ruiner la ponctualité, maintenir une propreté approximative... pour que la population espere dans la privatisation une amélioration... a tort. Les actifs publics changent de main pour une bouchee de pain. Les prix remontent...Le citoyen paye 2 fois.

  • Gnud le 14.01.2020 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable sncb.

Les derniers commentaires

  • Nénette le 14.01.2020 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors? Sous prétexte qu’ils sont plus nombreux, je devrais ne rien dire!? C’est juste un constat... Et arrêtez de parler de guéguerre dès que vous lisez le mot « frontaliers »

  • Marc le 14.01.2020 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends mieux pourquoi il y avait autant de monde sur les routes (en plus les mardis, c'est déjà le KO habituellement). Une si petite chose de la part d'un seul homme et c'est la galère pour plein d'autres (dont mon enfant que j'ai déposé en retard à l'école ce matin du coup, même en partant bien plus tôt).

  • Nénette le 14.01.2020 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours les frontaliers!? Les gens qui habitent à Steinfort et ses environs et qui prennent le train tous les matins, sont eux aussi dans la même situation!!! Alors stop de toujours plaindre les frontaliers!

    • @Nenette le 14.01.2020 11:32 Report dénoncer ce commentaire

      Peut etre que qu'il y a plus de gens qui entrent dans ce train à arlon que sur la suite du trajet. Ce train, je le prends depuis le Luxembourg aussi, et la majorite des passagers viennent de Belgique, je ne me sens pas offensé si on parle des frontaliers. Faut se decontracter un peu, la guéguerre frontaliers vs résidents est vraiment ridicule.

    • LOPES le 14.01.2020 13:41 Report dénoncer ce commentaire

      @Nenette, vous avez raison, les luxembourgeois qui emprutent la ligne 50 sont toujours dans la galère à cause des trains belges, qui sont annulés, retardés

    • ceraphyn le 14.01.2020 14:54 Report dénoncer ce commentaire

      Et les voyageurs vers Bruxelles aussi. Non content de rouler à la vitesse de l'escargot sur 200 bornes avec des passages à voie unique (ça fait trente ans que ça dure), les trains sont systématiquement en retard... et s'arrêtent dans des gares qu'ils ne sont pas censés desservir (hier encore, mon train IC s'est arrêté à Habay et Neufchâteau alors qu'il avait déjà du retard).

  • jean le 14.01.2020 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est du belge

  • une privatisation en vue le 14.01.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une stratégie de base pour une privatisation des actifs de l etat est de détruire la qualité des services, allonger les temps de transport, ruiner la ponctualité, maintenir une propreté approximative... pour que la population espere dans la privatisation une amélioration... a tort. Les actifs publics changent de main pour une bouchee de pain. Les prix remontent...Le citoyen paye 2 fois.

    • Jerome le 14.01.2020 10:23 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous lisiez l'article, vous auriez vous que cela était du à un freinage d'urgence. Cette explication me semble plus plausible que la vôtre.

    • @jerome le 14.01.2020 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi un freinage d'urgence doit bloquer tout le trafic aussi longtemps? Avec toute la technologie du 21e siècle il y a moyen de basculer le trafic sur d'autres voies et régler le problème. Pourquoi la sncb met en services des rames de 3 ou 4 voitures seulement alors qu'il y a des passagers pour 10 voitures? On est vraiment géré par des incapables qui préfèrent dire "on manque de moyens". Tandis que certains responsables se paient des parachutes dorés et autres bonus ponctionnés sur l'argent public. S'il existait un gouvernement, il pourrait prendre des décisions pratiques.