France/Grand Est

28 octobre 2019 18:58; Act: 28.10.2019 19:09 Print

Miss Lorraine ne défilera pas en uniforme de Poilu

METZ/PARIS - Face à la polémique et à la détermination des anciens combattants mosellans, la société Miss France a plié. Miss Lorraine 2019 devra changer de costume.

Sur ce sujet
Une faute?

«Compte tenu de certaines réactions et comme à Miss France nous ne vivons pas dans la polémique, nous avons décidé de refaire un autre costume», a dit à l'AFP la directrice générale de la société Miss France, Sylvie Tellier, confirmant une information de L'Est républicain. Sa conception a été confiée à la jeune styliste vosgienne qui a imaginé l'uniforme des Poilus de la Première Guerre mondiale que devait porter Miss Lorraine, Ilona Robelin, 18 ans, pour le concours national organisé le 14 décembre à Marseille, lors du défilé des candidates en costume régional.

Les anciens combattants de Moselle lui avait demandé de renoncer à ce choix, estimant que «cet habit de carnaval (était) une insulte envers le monde combattant». «Ces Poilus qui par le sang versé, ont donné à la France ses lettres de noblesse - Liberté, Egalité, Fraternité - sont aujourd'hui ridiculisés par Miss Lorraine qui, sans aucune gêne, va bientôt se pavaner en costume de gala d'un Poilu relooké, arpentant la scène en musique et pas de danse», avait déploré le colonel Jean-Charles Barrois, président de l'Union nationale des combattants de Moselle.

Le costume sera tout de même exposé

Pour l'ancienne présidente du comité Miss France et du comité Miss Prestige National, Geneviève de Fontenay, il était «impensable» de «faire une liaison entre les Poilus, qui sont morts dans des conditions épouvantables et un concours de beauté», avait-elle regretté. «Je soutiens notre jeune styliste qui n'avait que pour but de rendre hommage aux Poilus et voulait profiter d'un divertissement avec un large public» pour sensibiliser les jeunes générations à l'histoire de France, a ajouté Mme Tellier.

La créatrice pourra néanmoins exposer son uniforme de Poilu revisité - jambes rouges fendues, veste bleue avec une Croix de Lorraine dans le bas du dos - sur lequel «ça fait très longtemps qu'elle travaille», a-t-elle précisé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ben-J le 28.10.2019 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un pyjama rayé plutôt?

  • Peace & Love le 28.10.2019 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    L'originalité ne nous autorise pas à tout ! C'est une compétition de beauté et d'élégance, pas un hommage aux victimes de guerre !

  • Nico57 le 29.10.2019 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les poilus aurait été honoré que la miss lorraine s’habille comme eux s’est grâce à eux que la lorraine fait parti de miss France sinon c’était miss Allemagne !

Les derniers commentaires

  • Nico57 le 29.10.2019 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les poilus aurait été honoré que la miss lorraine s’habille comme eux s’est grâce à eux que la lorraine fait parti de miss France sinon c’était miss Allemagne !

  • Opinion le 29.10.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Euh, parmis ces "anciens combattants" combien sont des poilus? ... Alors de quoi s'indignent-ils?

  • Pfff... le 29.10.2019 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    Les vrais poilus auraient-ils été vraiment offensés de voir une jolie fille dans leur uniforme ?

  • Peace & Love le 28.10.2019 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    L'originalité ne nous autorise pas à tout ! C'est une compétition de beauté et d'élégance, pas un hommage aux victimes de guerre !

  • Ben-J le 28.10.2019 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un pyjama rayé plutôt?