A Strasbourg

05 juin 2020 22:40; Act: 05.06.2020 22:39 Print

Plusieurs milliers de jeunes en noir contre le racisme

STRASBOURG - Plusieurs milliers de jeunes se sont rassemblés vendredi soir au cœur de Strasbourg pour rendre hommage à George Floyd.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Plusieurs milliers de jeunes vêtus de noir se sont rassemblés vendredi soir au cœur de Strasbourg pour rendre hommage à George Floyd, dire non au racisme et dénoncer les violences policières, a constaté un journaliste de l'AFP.

Répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux, ils étaient 3 500 selon la préfecture, de 4 à 5 000 selon les organisateurs, réunis place Kléber, le cœur battant de la capitale alsacienne, devançant de nombreux autres appels à manifester lancés à travers la France pour samedi.

«Stop killing black people»

Sur des cartons confectionnés à la hâte et brandis par des dizaines de manifestants, ces mots: «le vrai virus, c'est le racisme», «No justice, no peace» (pas de justice, pas de paix), «Stop racism» ou «Stop killing black people» (Cessez de tuer des Noirs).

«Black lives matter» (Les vies noires comptent) proclamaient aussi de nombreuses pancartes, reprenant le cri de ralliement du mouvement contre les violences racistes déclenché aux Etats-Unis par la mort de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans qui a succombé lors de son arrestation, asphyxié par un policier à Minneapolis.

Applaudissements

Pour la plupart masqués, les jeunes de Strasbourg ont d'abord manifesté silencieusement avant que ne retentissent des salves d'applaudissements et que quelques-uns prennent la parole au mégaphone. Plusieurs centaines d'entre eux étaient encore rassemblés sous la pluie vers 20h45.

«Y'en a marre, c'est un peu plus qu'un racisme qui pèse sur tout le monde, c'est une pression constante, des non-dits et une vie qui devient compliquée pour un certain nombre d'entre nous qui disent qu'il n'y a pas moyen de s'en sortir à cause de notre couleur de peau ou de notre religion», observait Kevin, un animateur-jeunes de 40 ans, originaire des Caraïbes et tout de noir vêtu.

«C'est une cause qui nous concerne tous et pas seulement les personnes visées», a renchéri Fanny, une rédactrice de 30 ans, avec cet appel lancé sur sa pancarte: «soyons des Bisounours pleins de couleurs et pleins d'amour».

(M.M.)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mum le 06.06.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve tout cela très imprudent alors qu‘on semble enfin avoir maîtrisé le virus! Je croise les doigts pour que dans 15 à 20 jours il n‘y ait pas de nouveaux foyers un peu partout !!!

  • Pablo le 06.06.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On suit le mouvement sans même réfléchir à ce qu’on fait. Triste époque

  • Galileo le 06.06.2020 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    De la grosse et triste récupération par des mouvements d'extrême gauche... Démago

Les derniers commentaires

  • Galileo le 06.06.2020 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    De la grosse et triste récupération par des mouvements d'extrême gauche... Démago

  • Pablo le 06.06.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On suit le mouvement sans même réfléchir à ce qu’on fait. Triste époque

  • Hercule le 06.06.2020 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Etre jeune, c'est faire du bruit pour qu'on te regarde.

  • Samuel le 06.06.2020 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    En France, tous les ingrédients sont réunis pour une bonne guerre civile. On va rigoler bientôt.

  • mum le 06.06.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve tout cela très imprudent alors qu‘on semble enfin avoir maîtrisé le virus! Je croise les doigts pour que dans 15 à 20 jours il n‘y ait pas de nouveaux foyers un peu partout !!!