Fait divers en Lorraine

06 juin 2020 15:49; Act: 06.06.2020 16:22 Print

Un dépôt de tabac attaqué près de Nancy

LUDRES - Un véritable commando armé s'est introduit dans le dépôt Logista, sur la zone industrielle de Ludres, jeudi soir. La police a réussi à arrêter cinq suspects.

Sur ce sujet
Une faute?

Le dépôt de tabac Logista, situé sur la zone industrielle de Ludres (Meurthe-et-Moselle), à quelques kilomètres de Nancy, a fait l'objet d'une attaque en règle jeudi soir, sans doute préparée depuis longtemps. Cette plateforme de réapprovisionnement pour les buralistes de plusieurs départements du Grand Est, a été la cible de malfaiteurs parfaitement renseignés. Au moins cinq individus, armés et cagoulés, ont fait irruption dans ses locaux, jeudi soir vers 22h, raconte Le Républicain Lorrain.

Sur place, les malfaiteurs n'ont pas hésité à ligoter et molester cinq employés et leur ont confisqué leur portable, afin qu'ils ne puissent pas donner l'alerte. Tandis qu'un individu les surveillait, les quatre autres ont entrepris de charger des palettes de cigarettes à bord d'un poids lourd. C'était sans compter l'intervention de témoins d'une entreprise voisine, qui ont donné l'alerte, alors que le système de surveillance entrait à son tour en action.

Cinq suspects en garde à vue

Rapidement sur les lieux, les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont réussi à interpeller l'homme chargé de surveiller les employés de la plateforme. Quatre complices ont cependant pris la fuite à bord de deux véhicules, forçant le passage alors que les fonctionnaires tentaient de s'interposer. Une folle course poursuite s'en est suivie, sur l'A31 d'abord puis sur la N4. La chasse a duré jusque 70 km plus loin, en Meuse, où une voiture utilisée par les fuyards a fait une sortie de route près de Ligny-en-Barrois.

Les deux malfrats à son bord ont été placés en garde à vue et ont donc rejoint leur complice interpellé à Ludres. Vendredi matin, deux autres individus suspectés d'avoir fait partie de l'opération, ont été arrêtés en région parisienne. Cinq suspects sont actuellement en garde à vue, a indiqué le procureur de la République de Nancy. Une information judiciaire devrait être ouverte ce lundi.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sherlock Holmes le 06.06.2020 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Surement le fait de personnes qui luttent contre le tabagisme.

  • Justice le 06.06.2020 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ces malfrats sont des multirécidivistes irrécupérable pour la société. Perpétuité et on jette la clé définitivement.

  • censuré le 06.06.2020 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la police devrait être remerciée pour son action de protection dont nous bénéficions. en cas de contrôle social tu n'as rien à te reprocher aucun problème.

Les derniers commentaires

  • Mike le 08.06.2020 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    L'état est un vouleur avec le tabac surtaxé pourquoi pas taxer le Vin de la meme façon ????

  • Martine le 07.06.2020 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le tabac en France est hors de prix. Du coup les bijouteries ne se font plus braquer, ce sont les entrepôts de tabacs.

  • bart le 07.06.2020 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chapeau au force de l ordre, je peux vous dire que la majorité de ces gens là font leur boulot avec abnégation et prennent beaucoup de risque avec pas beaucoup de moyens.moi je vous dit merci en tous cas,car si n’importe qui d entre nous serait en mauvaise posture ils mettraient leur vies en danger pour nous sans hésiter

  • michel deb le 07.06.2020 00:40 Report dénoncer ce commentaire

    C'est moins risqué de faire du trafic vu le pourcentage de taxes sur ces produits

  • flo le 06.06.2020 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les flics ont été violents !!!! A cause d’eux il y a eu une sortie de route!!!! Tabassons les! Pffff vive la société actuelle !