Grand Est

10 juillet 2020 17:45; Act: 10.07.2020 17:49 Print

Vigilance sécheresse en Meurthe-​​et-​​Moselle

La préfecture de Meurthe-et-Moselle a pris, vendredi, un arrêté préfectoral prévoyant des «limitations provisoires d'usage de l'eau» dans deux zones du département.

storybild

La préfecture a annoncé des limitations provisoires d'usage de l'eau. (photo: AFP/Guillaume Souvant/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

«Compte tenu de la situation hydrologique et météorologique, Éric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle, a décidé de placer les zones "Moselle aval Orne, Nied et Seille" et "Moselle amont et Meurthe" en situation d'alerte sécheresse», indique dans un communiqué, la préfecture.

Les usagers - particuliers, collectivités, entreprises et agriculteurs - de ces deux territoires sont donc soumis à «des limitations provisoires d'usage de l'eau, proportionnées à l'intensité de la sécheresse», est-il précisé.

Limitation de l'usage de l'eau

«Lavage des véhicules hors des stations de lavage, remplissage des piscines privées et publiques hors raisons techniques ou sanitaires, nettoyage des espaces extérieurs (voiries, terrasses, façades, toitures...) sauf par une entreprise de nettoyage professionnelle ou une collectivité» sont interdits.

De même, l'«arrosage des pelouses, jardins, espaces verts publics et terrains de sport» ainsi que l'«irrigation des cultures par aspersion» sont proscrits entre 10h et 18h, selon le communiqué. L'arrêté préfectoral interdit aussi l'«arrosage des golfs de 8h à 20h».

«En plus de ces limitations provisoires, des mesures spécifiques sont prévues pour les industriels, les hydro-électriciens, la navigation fluviale», précise la préfecture.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 12.07.2020 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant ce temps les Luxembourgeois continuent de remplir leurs piscines et de laver leurs voitures.

  • lulu25 le 10.07.2020 18:26 Report dénoncer ce commentaire

    il n'y a pas très longtemps on pleurait car il y avait des inondations partout et dès qu'il fait un peu chaud on crie à la sécheresse!!

Les derniers commentaires

  • Luxo le 12.07.2020 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant ce temps les Luxembourgeois continuent de remplir leurs piscines et de laver leurs voitures.

  • lulu25 le 10.07.2020 18:26 Report dénoncer ce commentaire

    il n'y a pas très longtemps on pleurait car il y avait des inondations partout et dès qu'il fait un peu chaud on crie à la sécheresse!!

    • Michel le 10.07.2020 18:50 Report dénoncer ce commentaire

      On aurait du faire des réserves, on y a pas pensé !

    • Antoine le 10.07.2020 21:00 Report dénoncer ce commentaire

      @ lulu25 & Michel: On a depuis plusieurs années un déficit hydrologique très important qui ne permet pas au nappe phréatique de se regonfler. Des fortes pluies ne servent à rien car ruisselle vers les cours d'eau et non vers les nappes souterraine. Personnellement lors de la construction de ma maison il y a 33 ans, j'avais installé une citerne de 25000 litres de récupération d'eau de pluie avec système de filtration très facile d'entretien. Je n'ai jamais eu de problème d'eau et même en pleine sécheresse mon gazon étais vert ainsi que mon potager.

    • hey vi michel le 11.07.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

      @Michel oui on aurait pût faire une fosse chez toi on aurait stocké l'eau qu'en penses-tu si t'est d'accord donne nous ton adresse on viens creusé de suite