Insolite en France

12 novembre 2019 11:37; Act: 12.11.2019 12:28 Print

À 19 ans, elle accouche dans une discothèque

Un heureux événement a eu lieu au petit matin, ce mardi, dans une boîte de nuit du côté de Toulouse. La maman de 19 ans a accouché non loin de la piste de danse.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Le dimanche 10 novembre 2019, veille de jour férié en France, la discothèque O’Club Toulouse a mis les petits plats dans les grands en proposant une soirée "caliente" avec la crème du Dancehall Reggaeton Hip-Hop mixé par Van Der Matt. Rien d'exceptionnel jusque là, sauf qu'au moment de la fermeture, c'est un heureux événement qui a eu lieu au beau milieu de la boîte de nuit.

C'est le quotidien régional français La Dépêche du Midi qui relate les faits, ce mardi, sur son site Internet. Sur le coup de 5h30 du matin, le lundi 11 novembre, un agent de sécurité a indiqué «une urgence» à une des responsables de l'établissement. Une jeune femme de 19 ans était en effet en train d'accoucher... «On a compris tout de suite que le bébé arrivait», souligne la responsable du O'Club.

En boîte pour se changer les idées

«Le bébé est sorti tout seul alors qu'un de nos agents était en contact téléphonique avec le SAMU», précise encore la tenancière de l'établissement. Les secours se sont ensuite chargés de la maman et du petit garçon, juste après la naissance. Touchée par l'heureux événement, la discothèque a d'ores et déjà annoncé que le bébé y bénéficiera d'une entrée gratuite à vie.

Dans son article, La Dépêche du Midi souligne enfin que la jeune maman de 19 ans savait qu'elle était enceinte et qu'elle se trouvait en boîte de nuit pour «se changer les idées en raison de problèmes personnels». Elle n'avait pas bu le moindre verre d'alcool, mais en toute fin de soirée, elle n'était plus en mesure de marcher, quand elle a soudainement eu mal au ventre.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maman le 12.11.2019 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    ça promet pour l'enfant. né à 5.30 du matin en disco de mère irresponsable

  • Bébé le 13.11.2019 05:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bébé a choisi de sortir aussi???????? Où vous avez lu qu'elle était enceinte de 9 mois.??!!.. c'est arrivé en discothèque ça aurait pu être n'importe où ailleurs. Parce qu'on est enceinte, on doit rester immobile et ne pas pouvoir se divertir. Mais vous êtes qui pour juger les gens

  • Mufassa le 12.11.2019 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça en dit long sur la future éducation que va recevoir l'enfant !

Les derniers commentaires

  • Loupiotte le 13.11.2019 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Le travail de dilatation du col de l'utérus (qui est suivi par la phase d'expulsion) dure plusieurs heures chez une primo-parturiente (premier accouchement). Je suis donc étonnée qu'entre le début des contractions régulières et la "sortie" du bébé, cette jeune femme n'ai pu être emmenée à la maternité plus tôt...

  • chef chaudard le 13.11.2019 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    le pauvre bébé est peut être deja sourd à cause des décibels...merci maman

  • Bébé le 13.11.2019 05:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bébé a choisi de sortir aussi???????? Où vous avez lu qu'elle était enceinte de 9 mois.??!!.. c'est arrivé en discothèque ça aurait pu être n'importe où ailleurs. Parce qu'on est enceinte, on doit rester immobile et ne pas pouvoir se divertir. Mais vous êtes qui pour juger les gens

    • Le vraiment bébé le 13.11.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      Qui sommes-nous? C'est simple, juste des gens qui aiment leur enfants et ne leur font pas prendre de risques inutiles pour notre seul bon plaisir. Ne passer pas d'un extrême à l'autre, personne parle de ne pas se divertir ou bouger étant enceinte. Juste on ne fait pas n'importe quoi. Ce n'est pas le dernier gadget à la mode mais un être humain dans le ventre. "Sautiller" des heures, manquer de sommeil ou se déphaser, être dans un milieu propice aux chocs et à la porter d'un concentration incroyable de lourd alcoolisés... oui on peut juger. Et le résultat est sans appel.

  • P I strassen le 12.11.2019 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si une personne fini bourré et prend le volant et ce tue le club et responsable faut connaître les lois pour les débits de boissons tout comme laisser rentrer en club une femme enceinte ou un jeune de moins de 16 ans bonne soirée Fred

  • Patapouf57 le 12.11.2019 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une famille normale c’est un père et une mère responsable ? Oui ça se passe en France car les pauvres travailleurs n’ont pas les moyens de se loger au Luxembourg.... !!!