Petite annonce aux États-Unis

24 août 2015 14:23; Act: 24.08.2015 14:54 Print

La maison du «Silence des agneaux» en vente

Le propriétaire de la maison qui a servi de décor dans le film culte, en Pennsylvanie, a choisi de céder le bien immobilier victorien à trois étages habité par «Buffalo Bill».

Une faute?

La maison de «Buffalo Bill», le dépeceur de femmes du «Silence des agneaux», que Clarice Starling (Jodie Foster) doit capturer avec l'aide d'Hannibal Lecter (Anthony Hopkins), cherche un nouveau propriétaire, selon Le Figaro, repris par plusieurs autres médias français.

«Grande entrée avec murs en bois de chêne lambrissé... Vous souvenez-vous de l’agent Starling entrer dans cette maison?», peut-on lire sur l’annonce publiée en ligne par l'agence qui gère la vente de ce bien angoissant estimé à 300 000 dollars (260 000 euros).

Cinq oscars majeurs

Pas franchement rassurant quand on sait que dans ces murs, même s'il s'agit d'une fiction, a habité «Buffalo Bill», un kidnappeur de demoiselles qu'il dépeçait avant de se faire des vêtements avec leur peau, étant donné qu'il souhaitait être une femme. Utilisée comme décor pendant trois jours, la propriété située dans un quartier résidentiel de la ville de Perryopolis en Pennsylvanie, comprend quatre chambres, une salle de bain, un garage pour quatre voitures et une piscine.

Les fans de films d'horreur doivent toutefois savoir que le donjon où «Buffalo Bill» garde ses victimes et les torture n'existe pas. En effet, ces scènes-là ont été tournées en studio. Sorti en 1991 et réalisé par Jonathan Demme, «Le Silence des agneaux» a remporté les cinq oscars majeurs en 1992 : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario adapté, meilleur acteur pour Anthony Hopkins, et meilleure actrice pour Jodie Foster.

(L'essentiel)