Quand le mur est tombé

04 novembre 2019 07:24; Act: 04.11.2019 08:16 Print

Merkel était au sauna et rêvait d'huîtres de l'Ouest

Le soir de la chute du mur de Berlin, il y a 30 ans, l'actuelle chancelière allemande, qui a grandi à l'Est, rêvait d'aller manger des huîtres à l'Ouest.

storybild

Finalement, Merkel n'est jamais allée manger d'huîtres avec sa mère. (photo: AFP/ina Fassbender)

Sur ce sujet
Une faute?

Le soir de la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, Angela Merkel, aujourd'hui chancelière de l'Allemagne, se trouvait «comme tous les jeudis soirs»... au sauna à Berlin-Est et rêvait de déguster des huîtres à l'Ouest. La dirigeante, au pouvoir depuis 14 ans, se livrait alors à l'une des activités favorites des Allemands en hiver. «Le jeudi, j'allais toujours au sauna avec une amie», racontait-elle, il y a quelques années, à des écoliers berlinois.

À l'époque, Angela Merkel, née à Hambourg mais qui a grandi en RDA, est physicienne à l'Académie des sciences de Berlin-Est. Âgée de 35 ans et divorcée de son premier époux M. Merkel, elle vit dans un deux pièces-cuisine du quartier aujourd'hui «bobo» de Prenzlauer Berg. Avant de se rendre au sauna ce soir-là, elle appelle sa mère, qui vit à 80 km au nord de Berlin. Elle vient d'entendre que les Allemands de l'Est sont désormais libres de voyager. Le mur est en train de tomber mais durant ces quelques heures confuses, personne n'y croit encore vraiment. «Je n'ai pas vraiment compris ce qui se disait», a admis la dirigeante conservatrice.

«Tout à coup, nous étions du côté Ouest de Berlin»

«Une blague» circule alors dans sa famille. Si le mur tombe un jour, Angela Merkel compte emmener sa mère «manger des huîtres chez Kempinski», un hôtel de luxe de Berlin-Ouest. Au téléphone, elle prévient: «Attention maman, il se passe quelque chose aujourd'hui». Elle raccroche et rejoint le sauna. Et pendant qu'Angela Merkel savoure son bain de chaleur sèche, l'Histoire s'accélère. Le premier point de passage entre l'Est et l'Ouest, situé non loin de l'appartement de la future chancelière, s'ouvre. Les bouchons de mousseux sautent pour célébrer la fin d'un monde divisé depuis la Seconde Guerre mondiale.

En rentrant à la maison, «j'ai vu les gens qui se rendaient» vers le point de passage. «Je n'oublierai jamais ça, il était peut-être 22h30, ou 23 heures ou peut-être même un peu plus tard», a-t-elle détaillé. «J'étais seule mais j'ai suivi la foule et tout à coup nous nous sommes retrouvés du côté Ouest de Berlin». L'anonyme Angela Merkel boit sa première bière ouest-allemande en canette dans un appartement dont elle ne connaît absolument pas les locataires.

Dans cette nuit historique, elle pense toutefois au réveil qui l'attend le lendemain aux aurores et finit par rentrer chez elle. Très vite, elle renoncera à la physique pour entamer une carrière politique. Dès 1990 elle est élue députée de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) alors dirigée par le chancelier de la Réunification, Helmut Kohl. En janvier 1991, elle décroche son premier poste ministériel. Mais elle n'a jamais exaucé son rêve. «Je ne suis jamais allée manger des huîtres chez Kempinski avec ma mère», avoue-t-elle.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gael Leveau le 04.11.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime les huitres.

  • Nada Schleich Zec le 04.11.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Angela Merkel, n'as pas réaliser tout ses rêves , mais , comme nous tous, en rêve toujours de réaliser nos rêves. Avec la grâce de Dieu et l'ONU , tout est encore possible ! ????????????

Les derniers commentaires

  • Nada Schleich Zec le 04.11.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Angela Merkel, n'as pas réaliser tout ses rêves , mais , comme nous tous, en rêve toujours de réaliser nos rêves. Avec la grâce de Dieu et l'ONU , tout est encore possible ! ????????????

  • Gael Leveau le 04.11.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime les huitres.