En Chine

21 mars 2020 12:56; Act: 21.03.2020 13:02 Print

«Nous avons tous été surpris par les pandas»

Pour la première fois cette année, des pandas jumeaux ont vu le jour en captivité. L'heureux événement s'est déroulé mardi dans le sud-ouest de la Chine.

Sur ce sujet
Une faute?

Un heureux événement est venu égayer le Centre de recherche sur le Panda géant de Chengdu (sud-ouest), mardi. Pour la première fois cette année, des pandas jumeaux sont nés en captivité. Fu Wa, une femelle de 17 ans, a donné naissance à deux petits mâles de respectivement 159,8 et 119,5 grammes. Selon Wu Kongju, chercheuse à la base, il est rare que les pandas mettent bas au printemps.

«La naissance de ces jumeaux est la plus précoce enregistrée sur une année dans notre centre. Nous avons tous été surpris», explique-t-elle à xihuanet.com. Les deux bébés sont en bonne santé et sont allaités par leur mère, qui a déjà mis au monde six autres petits. Les experts du centre ont été étonnés par le comportement de Fu Wa: «C'est rare qu'elle se montre aussi affectueuse avec ses bébés. Nous sommes très heureux», confie Wu Kongju.

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en janvier, le centre a réagi rapidement et a stocké une grande quantité de bambous afin d'assurer un approvisionnement suffisant en nourriture pour les pandas.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 21.03.2020 16:03 Report dénoncer ce commentaire

    Rappelant sa diplomatie du panda, une pratique utilisée par la Chine consistant à offrir des pandas géants en cadeau afin d'entamer des relations diplomatiques avec un nouveau pays ou afin d'améliorer celles déjà existantes, la RPC essaie de faire oublier sa responsabilité dans cette pandémie incontrôlable en chargeant ses propagandistes de nous abreuver d'images de pandas pour faire oublier le reste. Bien essayé, mais désolé Pékin, on est pas des pigeons! On vous fera payer le prix de la pandémie plus tard!!!

  • ozi59 le 21.03.2020 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais manger les aussi et faites nous un nouveau virus ! La chine doit payer pour tous les degats causer au monde ! Sinon tout les pays doivent couper les ponts avec.

  • Géraldine le 21.03.2020 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pardon mais dès que j'entends parler de "Chine" depuis ces deux dernières semaines, j'ai envie de frapper quelqu'un! Et pour être honnête les pandas jumeaux je m'en tape maintenant que je suis coincé chez mois pour des semaines à cause de leur saleté de virus qu'ils n'ont pas contrôlé !!!

Les derniers commentaires

  • Nippon le 22.03.2020 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Chine devra payer les dégâts causés au prix fort ! Première mesure à prendre : rapatrier toutes les productions et usines délocalisées en Chine. Ça sera bon pour nos emplois.

    • luis le 22.03.2020 23:26 Report dénoncer ce commentaire

      Payer les dégâts de cette attaque biologique contre nous c'est clair, et on leur fera payer bien cher!!!

  • ozi59 le 22.03.2020 06:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors déjà je suis Français/Turc. Arrête de voir le Luxembourgeois mauvais partout. Et ensuite je parle de sanctionner economiquement parce que c’est la seule langue que connais le gouvernement Chinois comme les autres d’ailleur. J’ai rien contre les Chinois mais prévenir avec 2 mois de retard juste pour continuer à produire c’est ressembler à nos gouvernement qui nous disent qu’on a 3 ans de stock mais qui n’arrive pas à tout arréte pour 2 semaine.

  • Pascal le 22.03.2020 06:11 Report dénoncer ce commentaire

    !! Il y a eu des erreurs de la part de tout le monde, aucun modèle ne prévoit comment réagir à cette situation, on voit bien le cafouillage mondial ! Personne ne les a pris au sérieux et personne n'a cru à une propagation si rapide. Avant de jeter la pierre et de tenir des menaces d'enfants de 5 ans, regarder vous et votre pays dans un miroir. Honteux

  • nedned le 21.03.2020 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment vous allez leurs faire payer le prix? Les grandes puissances n’arrivent même pas à calmer la Corée du Nord... Le confinement vous attaque un peu le cerveau, car aucun Panda n’est offert, les zoo recevant des pandas doivent le payé et contribuer des années au fond de protection.

    • Droits de douanes le 22.03.2020 04:15 Report dénoncer ce commentaire

      Comment? Ben par des droits de douanes comme font déjà les USA contre les pratiques déloyales de la Chine et ils ont bien raison. Personnellement, je pense qu'on doit taxer beaucoup plus les produits chinois qui font concurrence déloyale à nos produits ici dans l'UE!

  • Innocents le 21.03.2020 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Hey, calmez-vous les gens ! Les pandas n'y sont pour rien dans la crise du coronavirus !