Coronavirus

07 février 2020 19:59; Act: 07.02.2020 20:03 Print

Tous les invités étaient sur place, sauf les mariés

À peine rentrés d'un séjour en Chine, deux Singapouriens ont renoncé à se rendre à leur mariage, pour ne pas inquiéter leurs invités. La noce s'est déroulée via vidéoconférence.

Sur ce sujet
Une faute?

Il leur a fallu s'adapter rapidement, dans la joie et la bonne humeur. Les Singapouriens Joseph Yew et Kang Ting sont rentrés d'un voyage en Chine quelques jours avant leur mariage. Les deux tourtereaux ont vite compris que leurs invités étaient réticents à l'idée d'assister à la noce, de peur d'être exposés au coronavirus. Pour éviter tout malaise, le couple a d'abord voulu reporter la fête. «Mais l'hôtel n'était pas d'accord. On nous a répondu que tout était arrangé et que c'était non négociable», explique Joseph à la BBC.

Mal pris, Kang et Joseph ont alors opté pour une solution surprenante: réunir leurs invités dans la salle réservée, mais ne pas les y rejoindre. Les amoureux se sont installés dans une chambre du même hôtel de Singapour et ont retransmis leur union via vidéoconférence. «Nous les avons remerciés d'être venus et leur avons souhaité un excellent repas», explique Joseph.

Au début, les parents du jeune marié ont eu du mal à accepter son idée saugrenue, mais ils ont fini par s'y faire. «Certains des invités étaient choqués. Mais si nous avions été présents, l'ambiance aurait été différente. Les gens auraient été méfiants», estime le Singapourien. Finalement, seuls 110 invités sur 190 ont assisté au mariage de Kang et Joseph, qui ne s'attendaient pas à vivre une journée pareille. «Nous n'étions pas tristes mais un peu déçus. Je crois qu'il n'y avait pas d'autre solution alors je n'ai aucun regret», conclut le jeune homme.

(L'essentiel/joc)