En Inde

11 juillet 2020 08:29; Act: 11.07.2020 08:40 Print

Une femme souffre d’un cancer des testicules

Une jeune Indienne avait consulté un médecin pour des douleurs abdominales. Ce qu’elle a découvert par la suite changera sa vie pour toujours.

storybild

Image d’illustration.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis trente ans, un femme habitant dans l’est du Bengale-Occidental menait une vie sans complication. Mais son existence a été chamboulée il y a quelques mois lorsque, souffrant de fortes douleurs abdominales, l’Indienne s’est rendue dans une clinique spécialisée en oncologie dans la ville de Kolkata (ndlr: anciennement Calcutta).

Selon le «Times of India», les médecins ont fait une découverte déstabilisante dans le cadre du traitement: non seulement leur patiente souffrait d’une rare anomalie, mais également d’un cancer des testicules.

Sans le savoir, la jeune femme est née avec un syndrome d’insensibilité complète aux androgènes. Egalement appelé syndrome du testicule féminisant, il se caractérise par la présence d'organes génitaux externes féminins chez un individu de type XY. Ainsi, les caractéristiques sexuelles visibles, tels que la poitrine et la voix sont féminines, alors que des testicules sont développés à l’intérieur du corps, en l’absence d’utérus.

Mariée depuis neuf ans, la patiente suit donc un traitement pour combattre son cancer, tout en sachant qu’elle ne sera jamais maman de manière naturelle.

(L'essentiel/szu/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 12.07.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Bon rétablissement, un pays qui a 1000 ans de retard sur le droit des femmes....

  • Bon rétablissement le 11.07.2020 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On espère qu'elle ne sera pas discriminée ou considérée comme une sorcière ou un être maléfique et que sa maladie sera respectée.

  • lecteur le 11.07.2020 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    encore une image d'illustration vue et revue et surtout inadaptée. Je sais que ce n'est pas gratuit, mais il faudrait un peu renouveler votre banque d'image, ca devient tellement lassant.

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 12.07.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Bon rétablissement, un pays qui a 1000 ans de retard sur le droit des femmes....

  • Pas de bol le 11.07.2020 23:06 Report dénoncer ce commentaire

    Son mari peux donc légalement demander l'annulation du mariage car ne peux pas avoir de descendance avec cette "femme".

  • lecteur le 11.07.2020 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    encore une image d'illustration vue et revue et surtout inadaptée. Je sais que ce n'est pas gratuit, mais il faudrait un peu renouveler votre banque d'image, ca devient tellement lassant.

  • Bon rétablissement le 11.07.2020 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On espère qu'elle ne sera pas discriminée ou considérée comme une sorcière ou un être maléfique et que sa maladie sera respectée.

  • Père Lustucru le 11.07.2020 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage à elle. Et avec ce qui lui arrive, espérons qu'elle ne soit pas complètement rejetée