Football

08 décembre 2019 11:02; Act: 09.12.2019 14:18 Print

Une Lamborghini offerte pour effacer les moqueries

L'attaquant argentin Carlos Tevez révèle que Wayne Rooney lui avait confié sa voiture de luxe lors de son passage à Manchester United, car tout le monde riait de son Audi.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans un entretien avec ESPN, le buteur argentin Carlos Tevez, qui porte toujours à 35 ans les couleurs de Boca Juniors, au pays, a révélé qu'il avait été la cible de moqueries lors de son arrivée à Manchester United, en 2007. Le joueur sud-américain avait disputé deux saisons avec les Red Devils, où il avait été prêté.

Dès son arrivée au centre d'entraînement de Carrington, Tevez avait été raillé par ses coéquipiers car son véhicule n'était «que» la berline allemande prêtée par le club. «À Manchester United, les joueurs arrivaient à l'entraînement avec une Ferrari ou une Lamborghini, a décrit l'Argentin. Tout le monde, même le pire joueur de l'équipe, avait une Ferrari. Je suis arrivé avec l'Audi que le club m'avait confiée et ils se sont tous foutus de moi comme si c'était une Fiat 600».

«Il se battait pour le ballon comme si c'était son dernier»

Carlos Tevez a expliqué qu'il s'est ensuite confié à son meilleur ami dans l'équipe mancunienne, Wayne Rooney. «Je lui ai parlé, et lui, le cinglé qu'il est, m'a dit de prendre sa Lamborghini. Je suis allée la chercher chez lui et je l'ai gardée 10 jours!» De son ancien coéquipier anglais, qui a cette saison porté les couleurs de DC United en Major League Soccer, Tevez garde un excellent souvenir.

«Je m'identifiais beaucoup à lui. À cause de l'endroit dont il venait: un quartier pauvre de Liverpool. Il se battait toujours pour le ballon comme s'il s'agissait de son dernier. De la même manière que je jouais moi-même. Je me voyais en lui».

L'association entre Carlos Tevez et Wayne Rooney dans l'attaque de Man U avait fait un malheur entre 2007 et 2009. Ensemble, les deux joueurs ont remporté deux titres de champion d'Angleterre, une Champions League, et une Coupe du monde des clubs.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Brubru le 08.12.2019 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voila les joueurs d aujourd hui! Le materiel est plus important que le jeux sur le terrain.

  • Bon sens le 08.12.2019 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable mentalité

Les derniers commentaires

  • Bon sens le 08.12.2019 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable mentalité

  • Brubru le 08.12.2019 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voila les joueurs d aujourd hui! Le materiel est plus important que le jeux sur le terrain.