Attentat en Somalie

01 mars 2019 12:01; Act: 01.03.2019 14:53 Print

Une attaque islamiste a fait un carnage

Un attentat revendiqué par les shebab s'est produit jeudi soir, à Mogadiscio, la capitale de la Somalie. L'intervention des forces de l'ordre se poursuivait vendredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Dix-neuf personnes ont été tuées dans l'explosion d'un véhicule piégé, jeudi soir, suivie d'affrontements à l'arme automatique, vendredi, entre un commando d'islamistes radicaux shebab et forces de sécurité à Mogadiscio. Suivant un modus operandi désormais éprouvé, les shebab, qui ont revendiqué l'attaque, ont fait exploser un véhicule piégé avec l'aide d'un kamikaze à proximité d'un hôtel de la capitale, puis ont déployé un commando armé.

Le commando s'est réfugié dans un restaurant adjacent à l'hôtel où ils ont tenu tête toute la matinée aux forces de sécurité qui tentaient de les neutraliser. Dans un communiqué publié vendredi matin, les shebab affirmaient avoir repoussé plusieurs assauts des forces de sécurité. Vendredi après-midi, plusieurs fortes détonations ont été entendues sur place, faisant dire à des sources sécuritaires que l'assaut final était en cours, près de 20 heures après le début de l'attaque.

«Nous avons récupéré 14 cadavres supplémentaires sous les décombres d'immeubles effondrés, ce qui porte à 19 le nombre total de victimes», a déclaré le directeur du service d'ambulances Aamin. Le même service avait dénombré vendredi matin une soixantaine de blessés. L'explosion a fortement endommagé le grand hôtel Maka Al-Mukarama, la cible revendiquée des shebab qui voulaient y tuer des officiels somaliens. Des témoins de l'explosion ont décrit une scène de chaos dans cette rue de la capitale, très fréquentée, y compris en début de soirée, quand les habitants ont fini le travail et profitent de la fraîcheur de la nuit tombée.

(L'essentiel/afp)