Présidentielle américaine

03 juin 2020 12:19; Act: 03.06.2020 12:58 Print

Biden veut «guérir les blessures raciales»

Alors que l’Amérique s’embrase, Trump et Biden se présentent aux antipodes pour la présidentielle.

storybild

Joe Biden veut rassembler le pays. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Après des mois passés sur la touche, le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, a repris de la voix sur fond de manifestations contre le racisme et les violences policières. Il tente de s’inscrire en rassembleur face à un Donald Trump «diviseur en chef».

«Ce que nous sommes en train de vivre va avoir un plus grand impact sur le résultat de l’élection que la pandémie», estime Capri Cafaro, une ancienne parlementaire démocrate et experte de l’American University. «Car cela offre à Joe Biden l’occasion de se présenter au pays dans un contexte qui le place en net contraste par rapport au président».

Racisme et justice

Si les deux rivaux présidentiels ont chacun dénoncé l’homicide de George Floyd, leurs réactions ont été aux antipodes sur le reste. Donald Trump s’est présenté en président déterminé à restaurer l’ordre, quitte à recourir à l’armée. «En face, Joe Biden est connu pour son empathie. Il accuse son rival d’avoir transformé les États-Unis en un «champ de bataille» et promet de tout faire pour «guérir les blessures raciales». «Il s’agit vraiment de deux types de leaderships», analyse Capri Cafaro. «Aux yeux de ces deux hommes, la force a un aspect bien différent».

«Le pays cherche désespérément un dirigeant (…) qui puisse nous rassembler (…) qui puisse reconnaître la douleur et la profonde souffrance des communautés qui ont un genou sur leur cou depuis trop longtemps», a lancé mardi Joe Biden.

«Histoire compliquée»

«LOI & ORDRE», a tweeté en réponse Donald Trump. Élu en 2016 sans la moindre expérience politique, il a du même coup épinglé son rival démocrate sur son bilan: «Joe l’endormi est en politique depuis 40 ans et il n’a rien fait».

«Populaire chez les électeurs noirs, qui votent à une écrasante majorité traditionnellement démocrate, plusieurs chapitres du bilan de Joe Biden pourraient lui nuire. «Si vous pensez que Joe Biden est le candidat idéal de la plupart des Américains noirs, détrompez-vous», souligne Hakeem Jefferson. Le septuagénaire «a une histoire très compliquée avec les Noirs américains».

«Il est ainsi accusé d’être l'»architecte» d’une loi pénale répressive adoptée en 1994, qui a particulièrement frappé les Afro-Américains. Mais, poursuit-il, «nous avons bien conscience du choix auquel nous faisons face en novembre»: maintenir Donald Trump au pouvoir ou choisir le démocrate qui «semble au minimum comprendre les limites de la présidence ainsi que le pouvoir qu’elle offre pour œuvrer en faveur de ces communautés. Je pense que c’est un choix aisé pour la plupart des électeurs noirs».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • l'alchimiste le 03.06.2020 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la gauche toujours la pour manipuler biden out

  • TontonB le 03.06.2020 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a pas une tête à guérir les blessures raciales ...

  • duvaro le 03.06.2020 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a trouvé un créneau à exploiter, l'ami Alzheimer ?

Les derniers commentaires

  • Mono le 03.06.2020 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr, il ne manque plus qu'il invente une machine à remonter le temps fait en sorte que l'esclavagisme n'ai jamais eu lieu eeeeet HOP le tour est joué, pauv débile

  • Bidochon le 03.06.2020 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Allez voir Joe Biden et son amour des jolies filles mineurs sur utube. c'est éloquant.

  • TopsyKrett le 03.06.2020 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui Biden? De la part de quelqu’un qui a un goût "très Douteux" pour les enfants, je n’y crois pas une seconde

  • Oui c'est moi le 03.06.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Il a de grandes ambitions....subitement! Tous les même, tous dans le même sac, les politiciens sont une "race" de gens spéciaux...D'ailleurs faut pas être normal pour devenir politicien.Je ne pense pas que nous ayons vraiment besoin d'eux.Il doit y avoir un autre moyen de gérer sans le politique.

  • Corruption le 03.06.2020 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Que les gens arretent de traiter ces cas comme ''problème racial''!!! Le problème ici s'appelle corruption et abus de pouvoir des élites et pour se protéger, ils donnent du pouvoir à des malades post traumatisé de la guerre impérialiste ricaine et voilà ainsi des cowboys lachés dans la nature et maintenant certains flics viennent se mettre un genoux à terre...c'est comme des larmes de crocodile.les dirigeants corrompus, juges et toute cette castes cautionnent toute cette agressivité policière et au vu du grand nombre d'armes dans ce pays il est très étonnant qu'il n'y a pas une petite guerre!