Patron en fuite

08 janvier 2020 20:03; Act: 09.01.2020 15:20 Print

Carlos Ghosn convoqué devant la justice au Liban

Le patron déchu de Renault-Nissan a été convoqué par le parquet libanais. Ce dernier lui demande de s'expliquer, suite notamment à une demande d'arrestation d'Interpol.

storybild

Carlos Ghosn devra s'expliquer devant le parquet libanais. (photo: AFP/-)

Sur ce sujet
Une faute?

Le parquet libanais a convoqué jeudi, Carlos Ghosn, après une demande d'arrestation d'Interpol et une requête déposée par des avocats concernant une visite en Israël de l'ancien PDG de Renault-Nissan, a rapporté mercredi, l'agence de presse officielle libanaise. M. Ghosn a été convoqué pour un «interrogatoire qui se tiendra jeudi, afin d'écouter son témoignage au sujet de la notice rouge» communiquée à Interpol par le Japon, où l'homme d'affaires, en fuite, est visé par des accusations de malversations financières, selon l'agence ANI.

Le Liban, qui a indiqué ne pas avoir d'accord d'extradition avec le Japon, avait annoncé, la semaine dernière, avoir reçu une demande d'arrestation d'Interpol. M. Ghosn, détenteur des nationalités française, libanaise et brésilienne, fait l'objet de quatre inculpations au Japon: deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan, et deux autres pour abus de confiance aggravé.

Interrogé sur un voyage en Israël

Jeudi, M. Ghosn donnera également son témoignage concernant un rapport soumis à la justice libanaise par des avocats libanais, «sur son entrée en pays ennemi et sa rencontre avec un certain nombre de dirigeants israéliens», souligne l'agence ANI. Alors qu'il était encore président de Renault-Nissan, M. Ghosn s'était rendu en Israël en 2008, dans le cadre d'un partenariat pour le lancement d'une voiture électrique. Pays voisins, le Liban et Israël sont techniquement en état de guerre, et Beyrouth interdit à ses ressortissants de se rendre en Israël ou d'avoir des contacts dans l'État hébreu.

Sur les réseaux sociaux, des utilisateurs ont partagé ces derniers jours une ancienne photo prise à Jérusalem, montrant M. Ghosn et le président israélien défunt Shimon Peres. Interpellé mercredi sur cette question lors d'une conférence de presse à Beyrouth, M. Ghosn s'est excusé auprès des Libanais pour cette visite. «J'y suis allé en tant que directeur général de Renault, a-t-il précisé. J'y suis allé en tant que Français, en raison d'un contrat entre Renault et une compagnie israélienne».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard le 08.01.2020 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi cette photo ? J'ai vu la conférence de presse, et Monsieur Ghosn était très relax, et pas du tout dans l'état comme "suggère" la photo. Pendant la pause il s'est essuyé le visage, mais aussi d'une façon relax.

Les derniers commentaires

  • Gérard le 08.01.2020 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi cette photo ? J'ai vu la conférence de presse, et Monsieur Ghosn était très relax, et pas du tout dans l'état comme "suggère" la photo. Pendant la pause il s'est essuyé le visage, mais aussi d'une façon relax.